AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Shoppenhauer
Résident
avatar

Messages : 262
Age : 36
Race : Dranei
Classe : Mage
Niveau actuel : 85
Inscription : 14/03/2012

MessageSujet: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Mer 14 Mar 2012, 18:56

[HRP]
Bonjour à tous. Voici un petit RP de plus pour le plaisir de vos yeux. J'espère qu'il vous plaira Wink

[/HRP]

La tour était jonchée de manuscrits, livres, papiers déchirés. Son dernier étage était un véritable capharnaüm où les étagères croulaient sous des milliers d'écrits. Le tout éclairé par une lumière mordorée émise par une boule flottante à environ deux mètres du sol. Cette dernière allait et venait dans la pièce précédant d'un pas une Draneï faisant les cent pas en maugréant exprimant à vois haute ses pensées.
" Sanguine, sanguine, sanguine.... C'était pourtant bien clair... Une nuit sanguine ne peux être que la nuit de la lune rousse. Il n'y a pas d'autres explications possibles... Satané vieux fou ! Tu ne pouvait pas être plus clair dans tes écrits !?! "
Elle s'arrêta un instant, se saisit d'un grimoire sur le tas sis à gauche de son bureau.
" - Où était-ce déjà ? Ah, voilà :
'Mémoires de Med'vih... blablabla... pouvoirs incommensurables pour les maudits des ombres... blablabla... tare, malédiction et bénédiction partagée par les plus sombres serviteurs de ce monde... blabla.. ah voilà. La nuit sanguine révèlera la voie de l'éternel à ceux prêts au sacrifice ultime. Une renaissance dans les ombres pour un pouvoir incommensurable, une nouvelle soif à ceux qui s'abreuvent de puissance et de connaissance, une non vie pour ceux qui veulent prolonger la leur. Le sang d'un elfe en est que le commencement et l'aboutissement. Blablabla blablabla...'
C'est pourtant bien clair. Du sang d'elfe de sang à consommer selon un rituel pendant la nuit de la lune rousse. Mais quel Rituel ? Vieux sacripant de Medvih ! Tant de connaissances et si peu de goût pour les partager."

La Draneï jeta violemment le livre à l'autre bout de la pièce et se remis à faire nerveusement les cents pas, le regard tourné vers le sol, sourcil froncés, sa queue battant l'air en mesure avec le cliquetis de ses sabots sur les lattes du parquet.
Au bout d'une heure ainsi à user le sol de ses allées et venues, elle entreprit de se faire un repas chaud. Prenant un plat en cuivre elle y déposa des morceaux de viande de lapin et incantant rapidement un sort mineur de feu, le fit chauffer entre ses mains. En quelques secondes celui ci lui parut assez à point pour qu'elle repose délicatement son diner sur une table basse. Se saisissant à main nue de la viande elle se délecta de la chair roussie. D'un seul coup elle manqua de s'étouffer. Elle venait d'avoir une idée et en même temps une alarme magique s'était déclenchée. Ses sortilèges tissés en protection de sa demeure l'avait avertie qu'un rôdeur était entré chez elle.
En une fraction de seconde elle incanta un sort majeur de déplacement.Tous les documents, papiers, grimoires aux imposants fermoirs se rassemblèrent sur les poutres de la toiture et là après un léger scintillement disparurent. La mage incanta un autre sort et à son tour se mit à scintiller. Elle disparut progressivement et le globe lumineux s'évanouit dans les ombres naissantes.
Une longue minute s'écoula avant que la porte de l'escalier ne s'entrouvrit. Un être à la peau bleutée s’immisça dans la pièce avec une grande maitrise des arts de la discrétion. il se fendait dans l'obscurité telle une ombre.
La mage observa quelques minutes le troll qui fouinait dans son armoire à linge, sous son lit et dans son bureau. Puis quand il fût au milieu de la pièce claqua des doigts. Aussitôt l'intrus fût pris jusqu'aux hanches dans un bloc de glace et la sphère lumineuse révéla la scène. Il se retrouvait face à une draneï qui n'avait pas l'air commode et qui le regardait avec un air féroce, sa baguette à la main.
" - Que fais tu ici ? Réponds où je te flambe comme un lapereau !"
Le pauvre Troll jetait partout des regards apeurés, cherchant un hypothétique moyen pour fuir. La mage réïtera sa demande à deux reprises avant de se rendre compte qu'il ne comprenait sûrement pas ses paroles. Faisant usage d'un sort mineur de compréhension des langages sur le pauvre hère, elle lui permit ainsi d'entendre sa requête et de répondre dans la langue commune aux peuples de l'alliance.

" - Hé Mec ! So's moi de ce twuc c'est fwoid !
- Au cas où tu ne l'aurai pas remarqué misérable vermisseau je ne suis pas un 'mec'. Et il n'est pas question que je te relâche ! Tu t'es introduit chez moi sans mon accord. Parle maintenant ou meurt ! Que viens tu fouiner ici ?
- Paw'don madame. Pitié j'ai deux petit twolls à nouwi'. Faut pas tuer moi ! Je voulu pas faiwe ça. Mais c'est gwand chef a moi qui me dit tu va dans la tou', tu pwends tous les manuscwits que tu twouve et apwès tu pouwa avoir une pe'mission su' ton île avec tes enfants et ton épouse.
- Et qui est ton chef gredin ?
- Peux pas diwe a vous. Si lui savoi' il va me tuer !
- Et si tu ne me le dis pas je te transforme en mouton et je t'offre aux nains pour le méchoui de la fête de la bière. Parle ou soit transformé, mais décide toi vite...
- Oh non pas les nains ! Pas çà ! Je vais tout waconter. C'est Gawosh, le chef de la Howde. Il a dit a moi que vous avez document sur nos diplomates assassinés a la cité des humains. Il veux des wenseignements pour savoi' si l'alliance il s'est moqué de lui.
- Tu parle des diplomates Sin'doreï certainement... Voilà qui est intéressant.. Beaucoup de monde s'intéresse à ça ces derniers temps. C'est mon jour de bonté petit Troll. Je vais te donner de quoi obenir tes vacances chez les tiens.. Mais pas gratuitement, il me faudra un service en échange. Tu sais lire ?
- O.. oui madame
- Alors tu ira dire a Garrosh Hurlenfer que l'alliance n'y est pour rien dans cet assassinat. Et que s'il désire obtenir une preuve de l'innocence de l'alliance, il n'a qu'a te laisser consulter les archives des Sin'doreï pour y trouver un document qui servira de monnaie d'échange.
- Gawosh il aime pas twop mawchander vous savez.. Il va suwment di'e non....
- Tu lui dira que soit je lui remets à lui contre ce que j'ai besoin et il améliorera sa réputation auprès des dirigeants de la Horde, soit je le remets à Caine Sabot de Sang et je précipite le déchirement de la Horde qu'il a lui même entamé. Tu te souviendra ?
- Oui madame. Mais c'est quoi le document que vous voulez ?
- Oh.. trois fois rien. Je recherche un rapport d'enquête sur toutes les morts suspectes perpétrées à l'encontre des elfes de sang au cours de la grande bataille du Temple noir. Tu as bien tout retenu ?
- O..oui.
- Alors prépare toi à courir. Je te renvoi sur ton continent. Mais tu te retrouvera à ton arrivée dans une ville de l'alliance, je ne saurait t'envoyer ailleurs.
- Une ville de l'alliance ? Mais vous me vouez à une mo't cewtaine !
- N'aie pas peur.. C'est la ville la moins bien gardée de l'alliance : Theramore. Et tu m'a l'air d'un voleur plein de ressources. Dernière chose. Tu as exactement une lune pour mener à bien cette mission. Si dans ce temps tu n'as pas ramené ce que je t'ai demandé, je ferait en sorte qu'il arrive malheur a ta famille. Une pluie de glace est bien vite arrivée, même dans les îles des bienheureux..."

Le troll résigné observa le mage alors qu'il incantait un sort de téléportation. Devant lui se superposa à la pièce de la tour une poterne baignée de la douce lueur des étoiles. En moins de temps qu'il le faut pour le dire il était téléporté à Theramore.

" - Voilà un bien intéressant revirement de situation. Si j'en crois les mémoires de Med'hiv il faut du sang d'elfe de sang pour le rituel. Si j'en croit le compendium de Krasus, Illidian lui même avait acquis ce mystérieux pouvoir et cette longévité que même les eaux du Puits de Lune ne pouvait lui conférer. Il y a certainement là une corrélation que je ne saurait laisser inexplorée."

Incantant à nouveau un sort de déplacement majeur, la Draneï pris plaisir à voir chaque document reprendre sa place originelle. Elle décida d'aller dormir un peu et avant cela ferma la porte de sa chambre à l'aide d'une massive barre de fer.

Au petit matin, alors que l'aurrore pointait à peine le bout de son nez elle commença à réunir des affaires en vue d'entreprendre un long voyage. Il lui fallait en un mois boucler les dernières zones d'ombre de sa longue quête de vérité afin d'être prête pour la prochaine lune rousse. elle savait avoir devant elle une longue année mais d'autres affaires requièraient toute son attention. Entre les complots machiavéliques qu'elle devait ourdir contre ses ennemis, les recherches pour le collège de magie de Dalaran qu'elle devait terminer et les multiples batailles contre la horde qu'elle se sentait le devoir de mener, ces prochains mois seraient fort occupés. Et ce n'et pas les signes flagrants de son vieillissement qui lui laisserait l'illusion d'avoir encore le temps.

Toujours préoccupée, elle prit enfin le chemin pour Hurlevent alors que le soleil affirmait sa majesté dans les cieux bleus. Comme à chaque fois qu'elle partait en voyage son chat daignait enfin montrer le bout de son museau et l'accompagnait à quelques mètres, mulotant en chemin, et revenant bien vite sous sa robe au moindre ricannement de hyène. C'était un magnifique chat noir qui avait pris l'habitude de la suivre bien des années auparavant alors qu'elle avait empêché un imbécile de guerrier d'en faire son repas.
" - Ah.. te revoilà Nocturnus. Alors tu ne me rends jamais visite tant que je suis dans ma tour mais dès que je sort il faut encore que tu te
fourre dans mes pattes. Décidemment tu gardera toujours une part de mystère."
Manquant de trébucher à cause de l'animal, elle lui décocha un faible coup de sabot afin de l'inciter à cheminer en dehors de son trajet.
En fin de matinée elle arriva enfin à l'écurie de comté du Lac. Elle prévint le palfrenier de préparer sa monture et se rendit à l'auberge en attendant que le jeune garçon vienne la prévenir que son destrier était prêt. Flannant dans la taverne elle s'attarda quelques minutes devant le tableau des petits annonces. Une feuille jaunie par le temps et partiellement recouverte d'autres annonces attira son intention.

Citation :
Nous venons de là où vous ne sauriez nous voir. Nous rassemblons à nos côtés ceux qui cherchent des voies oubliées. Dans cette étrange Mascarade nous cherchons de nouvelles forces afin de retrouver notre splendeur perdue. Le sang est notre voie, la transformation notre condition, la soif notre plénitude. Si vous êtes prêts à nous suivre vous gagnerez au-delà de vos espérances : pouvoir, longévité, capacités hors du commun ; tout ça en échange d'un tout petit sacrifice...
Venez visiter notre repaire, sous les ailes des dragons du passé, à Forgefer.

" - Drôle de coincidence... C'est étrange que ces termes se retrouvent ainsi agencés sur un même papier. Il va me falloir obtenir des informations sur ces gens."
Elle pris la feuille et la rangea dans sa besace. S'attablant à une table en fond de salle, face à la porte elle commanda un jus de baies et attendit environ quinze minutes avant de voir arriver le jeune palefrenier. Sans même attendre un mot de sa part elle se leva et se rendit aux écuries, ravie de voir son tigre harnaché et pimpant. Elle règla au jeune garçon les frais pour ces deux longs mois où la bête avait été laissée à ses bon soins, l'enfourcha et lanca l'animal au petit trôt en direction du sud.
Au milieu d'après midi elle était aux portes de Hurlevent. Elle laissa son tigre au soin d'un petit rouquin qui tenait l'écurie et se rendit à pied dans la vieille ville. Arrivée à l'entrée du Si:7 elle demanda au garde de la faire annoncer à Matthias Shawn. Celui-ci parti rapidement à l'intérieur de la sombre batisse et revint la hercher quelques minutes plus tard.
" - M'seigneur shawn vous recevra bientôt m'dame. Il vous dit de l'attendre dans la salle d'armes. Si vous voulez bien m'suivre."

Emboitant le pas au vieux roublard elle se retrouva dans une vaste pièce où de nombreux jeunes combattants s'entrainaient et frappaient des mannequins sous l’œil inquisiteur de leurs maîtres. Rarement une parole fusait, cinglante comme un coup de poignard pour corriger la technique ou la posture d'un des jeunes initiés. Ceux-ci écoutaient alors en toute humilité les préceptes de ceux qui avaient acquis l'expérience et la leur transmettait.
Au bout de longues minutes un homme d'apparence frêle et à la démarche féline entra dans la pièce et se dirigea droit vers la mage.
" - Shoppenhauer ! Ca alors pour une surprise ! Vieille peau défraichie ! Comment osez vous venir en ma demeure après tout ce que vous nous avez fait subir ? Avez vous perdu le peu de raison qu'il vous restait pour quitter la sécurité de votre tour et venir risquer de prendre ici un malencontreux coup de dague ?
- Mathias. C'est également un plaisir pour moi de vous revoir... Malheureusement il semblerait que la mort ne daigne toujours pas vous emporter. Un bien grand malheur pour des milliers de mères qui pleureront vos recrues si vous voulez mon avis.
- je ne vous le demande pas ! Et taisez vous. Ce n'est pas le lieu pour vous laisser parler. Vous seriez bien capable de faire peur à mes valeureux apprentis. Suivez moi jusqu'à mon cabinet, nous pourrons parler tranquillement *baissant le ton* ou je pourrais vous tuer sans témoin. Si cela me sied..."

Le maître des voleurs se dirigea vers un escalier et à mi étage fit tourner une torche dévoilant ainsi un passage sombre et humide.

" - Après vous !
- Me croyez vous assez stupide pour vous tourner le dos Mathias ? Non je n'en ferait rien, passez devant.".

Shawn s'éxecuta et suivi un couloir tortueux au bout duquel une lumière chatoyante éclairait une petite pièce encombrée d'un bureau et de moults étagères remplies de dossiers et manuscrits. Il s'assit sur le bureau, repoussa violemment un tabouret contre un mur et le désignant du menton invita la Draneï à s'assoir.

" - Alors vous voilà de retour à Hurlevent. Il me semblait pourtant avoir été clair. Je ne voulais plus vous y voir. Vous deviez pourrir dans votre tour en attendant qu'un de mes assassins vous exécute si l'envie m'en prenais.
- Oh j'ai bien vu vos assassins. A plusieurs reprises même. Me croyez vous assez bête pour ne pas reconnaître votre façon de faire ? Mais rassurez vous j'en ai pris grand soin. ils ont passé une assez longue période dans les troupeaux de mouton des nains. Par contre je craint que ces rustres ne les ait mangés lors d'une beuverie ignorant qu'ils avaient dans leur assiette vos plus fins lames."

Shawn pâli sous l'affront mais conserva son calme. Il avait déjà auparavant tenté de tuer cette mage et en plus de son échec cuisant il devait depuis lors supporter une brûlure qu'aucun onguent ne parvenait à calmer sur le torse, là où la mage avait apposé ses mains.

" - Cessons là ces enfentillages madame Nietzsche. Vous ne parraissez en ville que quand de grands troubles se profilent. Et pour une fois je suis prêt à vous écouter. Mais ne me faites pas perdre mon temps.
- Très bien j'irai droit au but. Il est maintenant certain qu'Illidian avait en plus de sa nature corrompue une 'tare' qui ne nous était pas connue lorsque nous l'avons jadis affronté. Cette même 'tare' est à demi mots décrites par plusieurs grands sages comme un pouvoir défiant toute imagination où comme une forme de longévité ou encore comme une grande soif. J'avoue me perdre entre le compendium de Krasus, les mémoires de Med'hiv ou quelques autres ouvrages de référence pour y trouver la clef. aujourd'hui c'est donc vous maitre des voleurs... enfin des espions...
- Rien n'a jamais été prouvé en ce qui concerne ma prétendue fonction de maître des es..
- Assez ! Nous savons l'un et l'autre que vous l'êtes. Le nier est puéril ! Qui croyez vous encore tromper ? Il est certain que vous avez l'oreille de Varian. Et bien d'autres pouvoirs en cette alliance pervertie et corrompue. Ne me prenez pas pour une draneï de quelques mois. Je viens donc aujourd'hui pour vous proposer un échange d'informations. Si je suis satisfaite de ce que vous me donnez, je vous donnerait à mon tour des informations qui pourraient conforter votre position dans le grand jeu politique.
- J'entends bien ? Vous pensez posséder des informations que je n'ai pas déjà obtenu ? Mais me prenez vous pour un maître espion ou pour un parfait corniaud ? Vous vous moquez ?
- Je ne me moque point. Mais comment être au courant de choses que moi seule ait obtenu ? Par exemple que savez vous de la tentative de Sen'jin pour obtenir des garanties de préservation de son peuple ?
- Sen'jin ? Il a dû suivre la ligne de conduite de Garrosh... Comme tous ces chiens de la horde.
- Et bien non... Il a tenté une négociation avec le roi... Enfin il a tenté de tenter. J'ai malencontreusement intercepté son messager... Il y a dix jours... à Forgefer...
- Le troll mort ! C'était vous vieille vipère ?
- Mais bien sûr. Auriez vous oublié que j'ai promis à un vieil ami de veiller sur sa cité ? Ce même ami que vous avez envoyé se faire tuer au plateau du puits du soleil en première ligne ! Il est dans mes habitudes de traquer la racaille dans cette ville dès lors que je constate l'incompétence de vos hommes. Et celà arrive bien trop souvent. Voulez vous que je me mette également à fouiner dans Hurlevent pour y brûler les racailles ?
- Non, ca ne sera pas utile. vous savez comme moi qu'il faut toujours un peu de criminalité çà et là pour justifier...
- Justifier quoi ? Vos appointements honteusement élevés ? Vous me dégoûtez Shawn ! Votre cupidité et votre avidité de pouvoir sont les principales raisons des pleurs des mères en ce monde.
- Cessez de m'insulter ou il n'y aura aucune négociation ! Parlez maintenant ou retournez pourrir dans vos Carmines.
- Très bien. J'ai donc réuni beaucoup d'informations sur un moyen d'allonger sa durée de vie. Il ne me manque que la formule du rituel. Rassurez vous je sait qu'il n'est pas dans votre habitude de vous intéresser à tout ce qui a trait à la magie. Mais je pense que vous pourrez me trouver des informations sur tout un tas de gens qui sont bien trop vieux pour leurs allures jeunes. Sur des puissants qui côtoient les ombres cherchant à ne pas se faire repérer. Eux possèdent le secret que je convoite. Vous n'êtes encore une fois qu'un moyen de parvenir à mes fins.
- Ce que vous me demandez là me paraît bien étrange mais soit. Et qu'aurai-je comme renseignement contre ces broutilles ? Car entre nous.. l'immortalité n'est pas de ce monde, à moins d'être un des aspects. Et vous ne le serez jamais...
- Laissez moi poursuivre ce que vous pensez être des chimères et je vous permettrait de réduire de façon impressionnante les combats que la horde à mené pour venger leurs diplomates morts.
- Très bien. Revenez demain j'aurai réuni ce que je pourrais. Mais après cela, vous quitterez Hurlevent pour toujours. Je ne veux plus vous y voir !
- Celà aussi est négociable...
- Non !
- Mais si... Vous cherchez toujours des informations sur le Trèfle noir il me semble...
*Manquant de s'étouffer*
- Comment ? Qu'avez vou appris sur eux ?
- A demain Mathias... Faites de magnifiques cauchemars en attendant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoppenhauer
Résident
avatar

Messages : 262
Age : 36
Race : Dranei
Classe : Mage
Niveau actuel : 85
Inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Mer 14 Mar 2012, 18:57

Shoppenhauer sorti de la pièce sans même un regard pour son ennemi. Elle venait de gagner la première manche contre cet assassin froid. Il lui fallait maintenant aller aux archives royales consulter les registres des naissances.
Quelques heures plus tard et quelques centaines de pièces d'or en moins dans sa besace elle quittait les archives avec un nom. Un seul c'était bien peu mais déjà mieux que rien. Un être qui serait vieux de plus de cent ans. Et qui apparaît dans plusieurs batailles à des décennies d'intervalle. Voilà bien une preuve de longévité étrange. Quelqu'un possédait donc le processus qui allait avec les informations qu'elle avait glanée. Il lui fallait retrouver cet homme.

Après une longue nuit passée dans une auberge infâme du quartier des nains, la Draneï se rendit au quartier général de Shawn. Elle le trouva à l'entrée faisant les cent pas.

" - Mathias. Je vous dirait bien que c'est un plaisir de vous voir là mais ce serait mentir.
- Je vous retourne la politesse mage de malheur.
- Allons dans votre bureau. J'ai hâte d'en finir."

Une fois dans l’exigu couloir, Mathias se mit à parler. Sèchement, rapidement. Sans aucune chaleur dans la voix.
"- Des gens étranges aux pouvoirs certains mais qui se cachent vous en trouverez à Forgefer. Nous avons eu une sombre histoire de meurtre là bas l'an passé. Ils semblaient tous bien trop pressés de nous voir emmener le 'coupable'. Il n'a jamais été prouvé que cet homme était réellement coupable mais ses aveux ont suffi à la garde pour l'enfermer. Vous trouverez ces gens dans une taverne qui regroupe plutôt le haut du pavé. Il est très étonnant de ne voir aucun menu fretin dans ce bouge. Exclusivement des gens raffinés ou de grands guerriers. Un des chasseurs à attiré notre attention par le passé. Mais nos tentatives pour l'espionner ont toujours fait choux blanc. La taverne se nomme Elysium je crois. Ce n'est pas beaucoup mais dans des délais si courts soyez déjà heureuse de ce peu de renseignements. Quand à votre présence à Hurlevent je passerai les ordres nécessaires pour qu'elle soit tolérée. A la condition expresse que vous n'en fassiez pas votre lieu de résidence.
- C'est peu en effet. Mais ça me suffira. Pour vos informations, commencez par jeter un œil dans la ruelle du coupe gorge. C'est à quelques pas d'ici. Un vieux entrepose des caisses de poisson pourri dans un recoin. La carte que j'ai prise... et détruite bien entendu... sur le corps de notre pauvre voleur Troll ne laissait aucun doute sur l'intérêt qu'il portait à cet endroit précis. Un premier indice pour votre traque du trèfle. Pour ce qui concerne Sen'jin, envoyez lui rapidement un émissaire. Mais dans le plus grand secret. Il comptait proposer au roi un accord pour limiter l'implication des Trolls et des Taurens dans les échauffourées déclenchés suite à l'assassinat des diplomates de la Horde.
Il avait pour ambition d'obtenir le fils du roi comme otage en attendant que les choses se calment et que les enquêtes sur cette histoire avancent. Mais je pense que n'importe quel garçon formé par vos soins, s'il ressemble un tant soit peu à notre prince, pourra faire l'affaire.
- Ça ne peux être. Sen'jin ? Allant contre l'avis de Garrosh ?
- Ne me prenez pas pour une bleusaille. Tout le monde sait que la horde est au bord du déchirement. Les Trolls ont fait retraite sur leur île, les Taurens ont réduit leur participation à l'effort de guerre et Caine est retourné sur son Piton. Il n'est pas de mon devoir de vous faire un cours de géopolitique mais vous êtes déjà certainement parvenus aux mêmes conclusions que moi.
- C'est exact. Je constate que votre âge n'influe toujours pas sur vos capacités reflectives vieille carne.
- Merci du compliment. Ha... une dernière chose. J'ai confié nombre de mes secrets à un grand ami qui lui aussi à l'oreille du roi. Notamment sur la façon dont vous avez écarté un certain maitre en espionnage en l'envoyant à une mort certaine. Et sur l'incroyable présence d'elfes de sang dans la ferme de sa famille le même jour où il est mort. En pleine forêt d'Elwin.. des elfes de sang... voilà qui est plutôt étrange Mathias...
- Langue de vipère !
- Ne vous fâchez pas. Ces informations resteront bien gardées tant qu'il ne m'arrivera pas un accident... Maintenant, je m'en vais. Et j'espère ne vous revoir que le jour de votre enterrement."

Incantant rapidement un sort de rappel, la mage se volatilisa alors que s'abattait l'instant d'après un gros bloc de pierre à l’endroit même où elle se trouvait. "Encore raté" pensa Shawn alors qu'il savait maintenant que cette mage n'avait pas fini de le tourmenter.

Quelques jours plus tard, la mage se trouvait à Dalaran pour remettre le résultat de ses recherches à son mentor. Celui-ci était vieux et usé par les ans. Et c'est avec un pincement au cœur que la Draneï compris qu'il ne lui restait plus très longtemps à vivre. Elle resta avec son vieux maître deux semaines complètes. Ils dissertèrent sur les préceptes des arcanes, sur les différentes magies en Azeroth et sur tout un tas de sujet très rébarbatifs pour toute personne non initiés aux arts arcaniques. Ce n'est que le matin de son départ que la conversation pris un ton étrange. Le vieil homme avait extirpé de sa bibliothèque un ouvrage dont la couverture ne recelait aucune fioriture en dehors de la représentation d'une unique goutte de sang.

" Tiens Shoppenhauer. Voilà ce que tu ne peux te résigner à me parler. Le plus secret de tous les ouvrages qu'il m'ait été possible de consulter. C'est un recueil de poésies. Leur sens m'est resté toutes ces années presque entièrement hermétique. Je suis au courant de tes recherches. De tes négociations avec le maitre espion du roi Varian. Je n'ait pu me résoudre à te dire ce que j'avai appris car cette voie ne peux être suivie que si on l'arpente seul. J'ai, il y a bien longtemps, acquis les connaissances que tu recherche. J'ai même eu la possibilité d’acquérir le pouvoir que tu convoite. Mais j'ai refusé au dernier moment de troquer mon humanité contre ce pouvoir et cette longitude qui m'avaient tant attiré.
Non, ne dis rien. Ce n'est pas un cadeau que je te fait là. C'est un fardeau que je te confie. Il n'est pas question qu'après ma mort mes comparses découvrent cet ouvrage chez moi. Tu l'emmène, tu l'étudie si tu le souhaite puis tu le brûle. Jamais des yeux ne devraient se poser sur tant de noirceur.
Maintenant pars. Ne reviens pas, il ne me reste plus assez longtemps pour réussir à me pardonner de t'avoir donné ceci. Je veux garder de toi l'image de la petite fille qui se téléportait dans le garde manger pour y piller les vivres. Je ne veux pas savoir si tu sera confrontée à ce choix ni ce que tu fera alors. Pars."

Les larmes aux yeux la mage quitta Dalaran, le vieux grimoire serré contre elle. Ce n'est qu'arrivée au Donjon de la vaillance qu'elle se résolu à le ranger dans sa besace. Étonnamment Nocturnus, vint se blottir entre ses bras, comme s'il avait compris la tristesse qu'éprouvait la vieille femme et qu'il cherchait à l'en consoler.
Après quatre jours de voyage elle était enfin de retour chez elle. Elle avait fait parvenir des missives à touts ceux qui attendaient sa venue leur faisant part d'un problème urgent qui requerrait son attention. A peine arrivée dans sa demeure, elle entreprit de ranger ses documents.

D'un côté la multitude qui ne lui avaient rein appris dans sa quête. De l'autre les rares qui contenaient des allusions à cette énigme. Elle se plongea aussitôt dans la relecture de ces derniers cherchant un indice, une piste qu'elle n'aurait su détecter auparavant. Elle fini par trouver une allusion a l'Elysium dans un grimoire vieux de plus de cent ans comme un cercle très fermé pour les familles. Elle s'apprêtait à entamer le décryptage de l'étrange livre ornementé d'une goutte de sang quand quelqu'un frappa à la porte. Elle descendit et trouva là l'indésirable voleur Troll qu'elle avait surpris chez elle un mois plus tôt. Accompagné d'un être au regard dédaigneux, aux grandes oreilles et à la chevelure longue et soyeuse. Un elfe de sang.... Saleté !
"- Bonsoir. Vous êtes venu honorer votre dette jeune troll ? Où êtes vous venu avec cet être pour tenter de me dérober mes secrets ?"
L'elfe qui était un pas derrière le Troll le poussa sur le côté et dans un langage commun approximatif pris la parole.
"- Ce misérable sous être ne fait que me servir de guide. C'est avec moi que vous aurez à vous... entretiendre, euh.. entretenu pardon.Il apparaît que vous cherchez des informations pour le moins bizarrerie. Et j'ai a parler a vous de ceci.
- Très bien. Alors entrez. "
Faisant quelques pas en arrière elle les laissa s'introduire dans la pièce éclairée par deux bougies. Le mobilier en était simple. Une table, six chaises. Elle prit place face à la porte et invita d'un geste de la main les deux 'invités' à prendre place. Réfléchissant déjà au moyen de réussir à garder l'elfe pour la prochaine lune rousse...
" - Je vous écoute. Que me vaux votre visite descendant des Sindo'reï ?
- Vous vous intéresse a la mort suspecte de plein de nos frères des armes pendant le soulèvement des Sin'doreï contre leur maitre Kaehl'Tas Grand Soleil en des temps troubles madame. Et étant moi même grand historien de la cour j'ai surpris le jeune Troll ici présent qui fouillait comme un paspropre dans archives a nous. Je l'ai forcé à parler à moi et j'ai réussi à savoir quoi lui voulait. C'est pour çà que c'est moi même qui viens ici aujourd'hui pour répondre.
- Très bien. Voilà qui est bien urbain de votre part. Mais qu'on à gagner les Sin'doreï dans ce marché ?
- Votre information doit pas aller à Garrosh. La horde est au bord éclater, alors celui qui obtiens informations détiens pouvoir. Pouvoir pas être pour les Orcs. Depuis que Thrall parti eux n'être plus que vauriens. Je ferait en sorte que Troll avoir droit vacances en remettant a Garrosh ce qu'il faut mais il n'aura pas informations vraies.
- C'est un jeu politique dangereux que joue votre peuple ici. Mais peu m'importe qui dirigera la horde. Très bien, je commence par vous donner les informations dont je dispose. Ensuite vous me donnez les informations dont j'ai besoin. Le troll n'a pas besoin de rester. Renvoyez le chez lui, la nuit risque d'être très longue."

L'elfe de la nuit tentait visiblement de jauger la Draneï qui lui faisait face; Il paraissait déchiré entre le désir d'obtenir les informations qu'elle détenait en lui faisant confiance et celui qui, dans ses gênes mêmes, lui criait de ne pas faire confiance à la servante de Ishanah. Après une longue minute de réflexion, il s’exécuta, chuchotant dans une langue gutturale à l'oreille du Troll quelques mots. Celui-ci regarda les yeux écarquillés l'elfe puis le mage. Et enfin il sortit précipitamment de la tour.
Ce n'est qu'une fois le cliquetis des pas d'un scorpion géant de Durotar complètement éteint dans le silence de la nuit tombante que Shoppenhauer repris la parole.

" - Maintenant que nous sommes seuls nous pouvons dévoiler nos secrets respectifs. Concernant vos diplomates, ils ont été tués par une société secrète qui se fait appeler le Trèfle noir. Cette société n'est pas à la solde de l'alliance. Et voici le document qui le prouve. Ce n'est qu'une copie, je n'ai pu obtenir l'original."
Elle tendit un papier au Sin'doreï qu'il s'empressa de déplier et commença à lire.

Citation :

Sir Varian,

Vous venez de découvrir, ce soir, les corps inertes de sept diplomates de la Horde en mission sous votre protection. Sachez dès à présent que le Trèfle Noír revendique l'entièreté de ces assassinats. Vous avez d'ailleurs pu constater l'étendue de notre détermination ainsi que l'implacable force de frappe de notre organisation et ce presque sous vos yeux.
Depuis des temps immémoriaux, nos pères ont toujours su conserver l'anonymat et le mystère autour du Trèfle Noír. Pour des raisons qui nous sont propres, dans les semaines et mois à venir, nombre d'agents dormants viendront rejoindre la partie émergée de l'iceberg et de nombreuses têtes iront s'ajouter à la liste de nos forfaits, faisant fi des distinctions qui vous opposent à la Horde.

Nous prenons ce dont nous avons besoin et nous dirigeons inéluctablement vers notre but en accord avec un schéma dont vous n'êtes qu'un pantin de plus, tout comme vos ennemis historiques. Nous n'avons que faire de vos querelles intestines aveugles, le Trèfle Noír n'a pour parti que son pouvoir ultime et pour patrie les âmes de ses dévoués.

Notre Organisation est bien plus large que vous ne pourrez jamais l'imaginer. Comprenez donc ceci : Toute action à notre encontre serait une hérésie maintenant que nous daignons montrer nos visages. Nous vous souhaitons raisonnablement de ne pas vous mettre en travers du chemin nous menant à notre Œuvre.

Le Trèfle Noír

Post Scriptum : Noraj bro.


Dernière édition par Shoppenhauer le Mer 14 Mar 2012, 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoppenhauer
Résident
avatar

Messages : 262
Age : 36
Race : Dranei
Classe : Mage
Niveau actuel : 85
Inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Mer 14 Mar 2012, 18:57

"- Vous être sûr ça est une preuve ? Ça paraît un peu gros à moi...
- C'est la lettre qui était mise en évidence sur le corps d'un des diplomates assassinés. Cela prouve que Varian n'est ni responsable ni commanditaire dans cette affaire. Mais juste un pion pour le Trèfle qui ne se gêne pas pour lui faire comprendre à demi mot qu'il sera éliminé s'il tente quoi que ce soit contre eux. Le grand jeu de la géopolitique Azerothienne viens de voir un nouveau participant se dévoiler.
- Humpf... Pas bien, pas bien. Si encore une société secrète se dresse contre la horde il va falloir réagir vite. Bon vous être de bon foi je ressent. La lumière me dit que sur ce point je pouvoir faire confiance à vous. Maintenant vous voulez informations. Je donne a vous.
- C'est en effet ce que j'attends.
- Quand Sin'doreï étaient serviteurs de Haut Soleil, lui avait pour habitude d'aller régulièrement voir son maître Illidian. Le chasseur de démon exigeait que Kael'thas soit accompagné par un de nos frères de basse extraction. Et toujours le maitre revenait sans. Des bruits dire que Illidian les mangeait, d'autres qu'il buvait sang a eux. Mais quand nous avons révolte et rejoins Voren'thal le Voyant, Haut Soleil très affaibli. Peu de temps plus tard Kael'thas mourrait sous les coups et les sortilèges d'aventuriers. Plus d'elfes de sang pour aider Illidian. Et en quelques mois lui devenir petit à petit faible, moins fort. Sûr que Illidian avoir besoin présence elfes pour garder force. Après défaite de chasseur de démons, nous avoir récupéré les corps de nos frères du conseil Illidiari. Ils avaient été vaincus par des aventuriers pas assez forts. Nous savoir çà dans nos tripes. Et sur les corps on a vu à la base du cou de chacun d'entre eux des traces de morsure. Ca être preuve pour nous que Illidian mangeait le sang des elfes. Comme Lana'thel la démente qui servait le roi des morts mordait tout être vivant qui passait à sa portée.
Après que agitation retombée en Outreterre grand cataclysme à sur île à côté de notre capitale. Tous mes frères valides sont partis au combat avec Clairvoyants pour repousser Kill Jaeden. Mais moi blessé. J'ai devoir arpenter le grand temple noir en tant que Grand historien. J'ai retrouvé là bas plein de cadavres de mes frères. Les plus récents avaient aussi des traces dans le cou comme mordus.
- Vous êtes en train de me dire que le mal dont souffrait Lana'thel aurait aussi pu affecter Illidian ?
- Ca sûr !
- Mais alors... vous pensez que les vampires existent réellement ?
- Disparitions de mes frères courantes. Nous chercher longtemps pour savoir ce qu'il se passe. Mais aucune piste aboutir.
- Encore actuellement ?
- Oui. Il se passer pas une semaine sans qu'un Sindo'reï soit retrouvé mort avec à la base du cou mordu.
- Voilà qui est bien étrange... En tout cas je n'en attendais pas tant de votre part.
- Si vous trouver informations sur ceux qui tuent mon peuple pour manger, moi acheter à vous. Sin'doreï très riches. Beuacoup or pour vous.
- Je vous remercie de la proposition. Et comme vous m'avez si aimablement renseigné, je vous laisse partir d'ici vivant. Partez maintenant.
- Merci dame mage. Vous avoir honneur. Ça être rare dans alliance."

Le paladin elfe, repoussait lentement la chaise. Il salua une dernière fois son hôte et fis demi tour. A ce moment pour la Draneï ça ne faisait plus aucun doute. Ce que laissaient entendre nombre d'écrivains était fondé. Il existait bien des gens aux grand pouvoirs et à la longévité accrue qui vivaient en ce monde. Et le prix pour tout çà était la perte de leur humanité. Elle regarda l'Elfe partir en pensant " Fuis, fuis petite chose, bientôt tu me servira de diner. Mais pour l'instant ton sacrifice serait vain." Elle regarda à nouveau le bout de papier qui l'avait interpellé à la taverne de Comté du Lac...

Citation :
Nous venons de là où vous ne sauriez nous voir. Nous rassemblons à nos côtés ceux qui cherchent des voies oubliées. Dans cette étrange Mascarade nous cherchons de nouvelles forces afin de retrouver notre splendeur perdue. Le sang est notre voie, la transformation notre condition, la soif notre plénitude. Si vous êtes prêts à nous suivre vous gagnerez au-delà de vos espérances : pouvoir, longévité, capacités hors du commun ; tout ça en échange d'un tout petit sacrifice...
Venez visiter notre repaire, sous les ailes des dragons du passé, à Forgefer.

Elle en savait désormais assez pour comprendre que le rituel qu'elle recherchait était d'une nature tout autre que ce à quoi elle s'attendait. D'où les sombres propos de son maitre.... Voilà le dilemme qui l'avait jadis tourmenté. Devenir puissant et immortel ou garder son humanité. Pour ce vieil homme profondément humaniste le choix avait dû être difficile. Pour elle il n'en serait pas de même. En se relevant ses vieux os lui rappelèrent qu'eux aussi avaient des arguments a faire valoir. Elle pris donc sa décision. Demain elle partirait pour Karazahn, dans la tour il était stocké un dernier flacon de rajeunissement. C'était là son ultime but avant de tenter de rejoindre ces familles qui se réunissaient à l'Elysium selon Shawn... rajeunir afin de ne pas être une vieille croûte immortelle.

Cinq jours plus tard elle disposait dans la salle de l'ombre d'Aran les composants magiques destinés au sort de rajeunissement. Elle déposait aussi dans un recoin de la salle une couverture pour que Nocturnus puisse attendre là. Elle entreprit alors le long rituel qui se termina par l’absorption du jus de pied qu'avait concocté il y a bien des décennies Med'hiv. Sombrant aussitôt dans une torpeur profonde elle ne s'en extirpa que de longs jours plus tard. Taraudée par la faim. Épuisée. Elle pris dans ses affaires un miroir et, se regardant dedans, constata que cette fois ci l'effet était moindre que lors de son premier rajeunissement. Elle ne paraissait certes plus vieille et laide mais elle n'était pas revenue à ses vingt ans non plus. Elle pensa avec un pincement de cœur que c'était la dernière fois qu'elle pouvait user des vieilles potions du fils d'Aran. Désormais il n'y avait plus que l'immortalité qui pourrait allonger son existence. D'un pas décidé, elle quitta la pièce, descendit les longs escaliers et quitta la sombre vallée qui abritait cette antique forteresse. Elle cheminait à présent vers Forgefer pour obtenir enfin la réponse à ces longues années passées à chercher des réponses.

Une fois dans la capitale naine, elle n'eut aucun mal à trouver la taverne dont lui avait parlé Shawn. C'était bien entendu dans le quartier le plus sombre et le moins fréquenté. Elle s'offrit un ultime instant de réflexion avant d'en pousser la porte. Puis d'un haussement d'épaules balaya les derniers arguments qui la retenait encore.
D'un pas décidé, elle passe le seuil. A peine arrivé une jeune femme lui demande si elle veux se débarrasser de ses effets. Machinalement elle se cramponne à sa gibecière et d'un mouvement de tête fait signe que non à la demoiselle. Elle se dirige vers le bar ne prêtant que peu d'attentions aux clients attablés ne ressentant aucune forme de pouvoir en eux. Se pourrait elle que ses informations soient fausses. Il n'y a ici qu'intellectuels, poètes, nobles et autres oisifs. Rien de bien intéressant au premier abord. Apparemment ce vieux fourbe de Mathias lui à fait faire fausse route. Faisant demi tour elle se retrouve à nouveau face à la demoiselle qui est assignée à l’accueil des clients. Elle se dit qu'après tout elle n'a rien à perdre.

"- Excusez moi mademoiselle. Je suis venu ici en vue de rencontrer certaines.. personnes. Des familles plus exactement.
- Des familles vous dites ? Je ne comprends pas votre requête madame.
- Pardonnez moi. Serait il possible de rencontrer les tenanciers de ce lieu ?"
La jeune femme prie alors la mage de patienter et s’éclipse un instant, s’engageant dans un étroit couloir derrière elle. Quelques instants plus tard, elle réapparait et lui intime de la suivre. Hésitante la Draneï s'engage néanmoins à sa suite dans la pièce principale. La jeune femme désigne alors de la main un colosse gardant une porte close dissimulée en partie par une tenture de velours rouge puis repart.
Alors qu'elle s'approche, le mastodonte lui lance :
" - Comment est la nuit ? "
La mage est interloquée par cette phrase. N'en laissant rien paraitre elle réfléchit à toute vitesse. Puis sûre d'elle réponds
" - Sanguine "

S'écartant pour la laisser passer elle entre dans une pièce haute de plafond, faiblement éclairé par un feu éternel brûlant en son centre. La température y est néanmoins fraîche.

[HRP]
PERSONNAGE :

Nom: Shoppenhauer
Caractère (en 2, 3 mots): Manipulatrice, passionnée de magie et d'intrigues, pyromane
Classe et Niveau: Mage 85
Spécialisation et pourquoi: Feu ! Parce qu'il faut bien crâmer des trucs de temps en temps. Oh oui crâmer, c'est bien crâmer...
Race et sexe: Jeune femme Draneï
Métiers: Herboriste et enchanteresse


JOUEUR : Fred

Age: 30 ans
Connaissance du JDR: Joueur et MJ sur Warhammer jdr / Tohan. Joueur exclusivement sur Vampire la mascarade et un autre de cows boys dont j'ai oublié le nom ( c'était y'a longtemps )
Expérience dans WoW (quelques thèmes pour vous aider) :
- je joue depuis ... trop longtemps Razz premier perso à la betâ.
- j'ai déjà fait ... Tous les donjons / raids du jeu. Et j'en redemande !
- aujourd'hui j'ai envie de ... Prendre le temps de jouer tranquillement ma mage en PVP et en RP. Histoire de découvrir un peu plus la communauté RP du Culte.
Anciennes guildes et pourquoi les avoir quitté: Avec le mage rien de bien intéressant... Des guildes PVP qui n'organisent rien qui puisse fédérer leurs membres.
Pourquoi MortSure: En premier lieu pour découvrir un peu plus le RP du culte ( j'ai joué un peu avec mon paladin chez Brumes quand j'ai migré ici il y a 2 ans )
Comment avez-vous connu MortSure: Par le biais des forums et annonces de recrutement.

Disponibilités, temps de jeu: Pour les soirées RBG je serait là. Après en fonction des envies / humeurs. J'ai également 2 persos pour faire du PVe chez Apple Pie et un reroll fufu chez Tulipe noire pour filer un coup de main à un bon copain dans l'organisation de raids pve. Aujourd'hui, malgré ma """dispersion""" je tiens a jouer prioritairement mon mage en PVP.


Edit : mise en page / corrections.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scandale
Participant
avatar

Messages : 18
Age : 28
Race : Draeneï
Classe : Mage
Niveau actuel : 85
Inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Mer 14 Mar 2012, 19:44

Tapie dans l'ombre, Scandale regardait la nouvelle arrivante. Elle faisait même plus : elle la scrutait sous tous les angles.
Qui pouvait bien être cette Draneï... Pourtant habituée à arpenter les rues des capitales et ayant une mémoire à toute épreuve, elle n'arrivait pas à reconnaître la mage. Une chose était sûre, quelque chose en elle n'était pas net.
Scandale, après avoir bien regardé le visage de la Draneï comprit tout de suite l'imposture ! Elle sorti de l'ombre et fit un Transfert qui l'amena tout juste à 1cm du nez de cette étrangère. Elle se mit à chuchoter et sa voie émettait un sifflement menaçant :

- Qui es-tu? Que viens-tu faire ici? Sache que tu ne peux te cacher ici !
Scandale attendait une réponse et ne quittait pas la mage des yeux.
Elle réfléchissait à toute vitesse
"Cela n'a pas l'air d'un sortilège de camouflage habituel, c'est beaucoup plus puissant"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoppenhauer
Résident
avatar

Messages : 262
Age : 36
Race : Dranei
Classe : Mage
Niveau actuel : 85
Inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Mer 14 Mar 2012, 20:01

Surprise par l'apparition soudaine dune collègue mage et de surcroît une comparse de son peuple, Shoppenhauer failli choir tant elle avait été surprise par cette inconnue. Elle entendit à peine les questions que l'autre lui posait et ne pu que répondre d'un ton éffaré en laissant poindre une certaine appréhension.
" - Bonjour. Je me prénomme Shoppenhauer Nietzsche. Je suis à la recherche de ceux dont parlent à demi mots de grands chercheurs et manipulateurs arcaniques des temps passés. J'ai suivi une piste jusqu'ici pensant pouvoir trouver des réponses."
Prenant un peu de distance avec son interlocutrice.
" - Et vous ? Vous êtes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scandale
Participant
avatar

Messages : 18
Age : 28
Race : Draeneï
Classe : Mage
Niveau actuel : 85
Inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Mer 14 Mar 2012, 22:36

La draneï ne manquait pas de peps. Scandale, qui n'avait toujours pas baissé sa garde ne répondit pas aux questions de la mage et alla plus loin dans son questionnement :
- Comme je te l'ai dit, tu ne peux pas te cacher ici. J'ai senti en toi un manque d’honnêteté ... Tu ne nous montres pas ton vrai visage n'est-ce pas? Pourquoi?
Découvrant toutes ses dents, elle ricana. Scandale voulait absolument démasquer l'inconnue afin de pouvoir échanger avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoppenhauer
Résident
avatar

Messages : 262
Age : 36
Race : Dranei
Classe : Mage
Niveau actuel : 85
Inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Jeu 15 Mar 2012, 02:33

Cette jeune Draneï commençait à lui échauffer les esgourdes. Mais Shoppenhauer décida de n'en rien laisser voir. Laissant fleurir sur son visage un sourire mi moqueur mi rilleur elle lui répondit d'une voix douce mais ferme.
" - Je ne me cache aucunement. Ce que vous ressentez comme un manque d’honnêteté n'est en fait qu'une petite cure de rajeunissement. La recette d'un vieux fou qui n'y connaissait rien en beauté féminine mais qui maitrisait les préceptes arcaniques et alchimiques comme peu de personnes. Vous m'auriez vu il y a encore quelques semaines vous auriez, je pense, tenu un peu plus votre langue... Si du moins on vous a appris à respecter vos aïeux jeune fille."

Voyant à côté de son interlocutrice une table libre elle lui désigna un siège de la main.
" - Mais peut être daignerez vous respecter les coutumes naines en vigueur dans cette ville et ne pas m’agresser de la sorte tant que je n'aurai pas un délicieux hydromel à boire afin d'apaiser mon gosier. Il n'est, paraît-il, pas de meilleur moyen pour entamer une discussion. Et si l'hydromel est onctueux peut être nos paroles se napperont elles d'un semblant de douceur..."
Se disant Shoppenhauer avait pris place et cherchait des yeux une serveuse pour lui passer commande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scandale
Participant
avatar

Messages : 18
Age : 28
Race : Draeneï
Classe : Mage
Niveau actuel : 85
Inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Jeu 15 Mar 2012, 09:13

Ravie de voir qu'elle ne s'était pas trompé, la Draneï recula et demanda à la serveuse un hydromel et un jus de citrouille (elle ne buvait jamais et préférait avoir les idées claires).

- Bien, je ne vous dirais pas mon nom mais vous pouvez m'appeler Scandale (ayant enfin compris ce qui se dissimulait derrière la mage, Scandale repris un vouvoiement correct car elle était un peu plus en confiance).
- J'ai deux questions pour vous. Pourquoi dissimulez-vous votre vieillesse qui est une grande preuve de sagesse? et de quelle piste parlez-vous? Vous n’êtes, ici, que dans une taverne.

Scandale regardait la Draneï en se demandant bien quel type d'information elle avait bien pu obtenir pour arriver jusqu'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strear
Légende
avatar

Messages : 9663
Age : 44
Race : Humain / Worgen
Clan : Horde / Alliance
Classe : Paladin / Guerrier
Niveau actuel : 100 / 100
Inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Jeu 15 Mar 2012, 09:39

Rentrant dans la pièce, la lame encore couverte d'un sang verdâtre, le paladin se demandait ce qu'il allait encore une fois découvrir ... il allait enlever son heaume quand il s'abstint ... une situation rare se produisait devant lui ... il reconnut quelqu'un qu'il avait souvent croisé, c'était lors de batailles ... Tol Barad ... divers champs de bataille contre la Horde. Mieux valait qu'il ne soit pas reconnu pour l'instant.

Il salua de la tête et alla s'asseoir sur une table d'où il sortit un chiffon pour essuyer sa lame, doucement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Öko
Pilier
avatar

Messages : 5481
Age : 32
Race : Draënaï
Classe : Chamane
Niveau actuel : 90
Inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Jeu 15 Mar 2012, 11:54

HRP

Bonjour et bienvenue sur notre forum.

Une consultation des membres au sujet de ta candidature est ouverte en partie interne.

Continue à animer le RP de ta candidature comme tu le fais déjà.

Nous te donnerons une réponse d'ici 7 jours au possible, une arrivée de nombreuses candidatures peut allonger légèrement les délais pour que nous prenions bien le temps de te connaitre.

/HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.guildox.com/wow/toon/eu/Culte+de+la+Rive+Noire/Marguh
Deliab
Intendant
avatar

Messages : 332
Age : 32
Race : Elfe de la nuit
Classe : Chasseur
Niveau actuel : 85
Inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Jeu 15 Mar 2012, 13:54

L'Elfe de la nuit, comme a son habitude sortit de son camouflage dans l'ombre.

D'un pas assuré il s'avançait vers les deux Draeneïs, il inclina sa tête en direction du paladin en guise de salut et prit place sur une des chaises entourant la table des mages.

-Bonjour mesdames.

Plongeant ses yeux dans ceux de Shoppenhauer il répliqua.

-Mon nom a moi est Ranafout, vous êtes ici pour vous inscrire dans notre club? Si tous comme nous vous aimez crée des zeppelins pour les voir voler le plus longtemps possible, vous êtes la bienvenue!
-Nous comptons maintenant plus de SIX membres actifs vous savez? Et je crois que le record a battre est de plus de SIX secondes sur SIX mètres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leeröy Griséchine
Gardien du Repaire
avatar

Messages : 2262
Age : 25
Race : Worgen
Classe : Guerrier
Niveau actuel : 110
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Jeu 15 Mar 2012, 15:08

Leeröy venait de rentrer dans la pièce. Il entendit les paroles de Deliab et cela le fit sourire.
Il décida de s'amuser lui aussi.


-Ranafout, j'ai fini de réparer le moteur et je peux te dire que c'est un vrai bolide ce nouveau zepellin.

*regardant les deux mages*

-Bien le bonjour chères draeneïs.

_________________
"La différence fondamentale entre l'homme ordinaire et le guerrier, c'est que le guerrier considère toute chose comme un défi, 
Tandis que l'homme ordinaire voit en toute chose soit une bénédiction, soit une malédiction."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizoka Gwathren
Pilier
avatar

Messages : 4972
Age : 33
Race : Elfe de la nuit
Classe : Chasseur
Niveau actuel : 90
Inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Jeu 15 Mar 2012, 15:54

*Sort de l'ombre*

- Bonjour belle Draenei

*S'incline devant Deliab*


- Bonjour mon ami, tient une nouveau visage, que me vaux l'honneur d'une aussi jolie présence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoppenhauer
Résident
avatar

Messages : 262
Age : 36
Race : Dranei
Classe : Mage
Niveau actuel : 85
Inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Jeu 15 Mar 2012, 21:01

Constatant que la jeune Draneï était maintenant disposée à prendre un ton moins agressif, Shoppenhauer se dit que la discussion pourrait être intéressante.
" - Enchantée Scandale. Se nom semble vous aller comme un gant. Pour ce qui est de l'apparente sagesse qui sied à la vieillesse c'est, il est vrai, un atout dans bien des situations. Mais quand je me retrouve sur un champ de bataille à ne pouvoir sauter entre les ennemis à cause de l’arthrite, je me retrouve obligé d'utiliser mon sort d'auto-congélation instantanée pour en sortir vivante. Et une mage, paraissant sage, attendant dans son bloc de glace que ses compagnons d'arme fassent avancer la ligne de front pour survivre... Ça a surtout l'air bête. Et puis avoir l'air plus jeune est ausi un atout majeur pour séduire quelques charmants jeunes Draneï. Les vieux sont trop grincheux à mon goût et trop peu performants quand on le voudrait. Si vous comprenez ce que je veux dire..."
Marquant une pause, elle prît quelques secondes pour sonder mentalement son interlocutrice. Ne décelant pas en elle le pouvoir qu'elle s'attendait à percevoir elle préféra en révéler le moins possible sur les faisceaux de présomptions qui l'avaient mené jusqu'ici.
" - Ensuite pour votre question, concernant la piste qui m'a mené ici, je dirais que bon nombres de savants ont soupçonné l'existence d'une certaine forme de pouvoir. Et c'est en voulant acquérir ce pouvoir que j'ai fini par venir ici. En vérité c'est une quête qui me taraude depuis bien trop longtemps pour que je m'en ouvre à la première venue. Ainsi j'espère que vous ne vous fâcherez pas si je n'en dévoile pas plus aujourd'hui."

Alors qu'elle terminait sa phrase, elle réprima autant qu'elle le pu sa surprise en voyant une silhouette qui ne lui paraissait pas inconnue. Cet homme en armure pourrait bien être une des personnes avec qui elles avait déjà combattu. Mais qui ? Et où ? Après un rapide examen de sa tenue et une tentative infructueuse de sonder mentalement les barrières psychiques de l'être elle se rasséréna intérieurement. "Bien trop de pouvoir dans cet être. Je ne me suis pas trompé d'endroit visiblement. Spécimen intéressant. Voyons comment il réagira à ceci..." Elle incanta le plus discrètement possible un sort mineur sur l'armure de l'être mystérieux. "Chauffe mon petit, chauffe. Bientôt tu ne pourra faire autrement que laisser la chaleur sortir. Et là tu me montrera ton visage..."

Sortant des ombres, comme un voleur, un elfe de belle taille s'approcha. Après qu'il se soit présenté elle en fit de même.
" - Enchantée Ranafout. Moi c'est Shoppenhauer Nietzsche. Je ne m'intéresse pas aux Zeppelins. Par contre vous entendre citer un nombre de pouvoir de la sorte m'inquiète. Ne savez vous pas que certains nombres se manipulent avec soin ? "

A ce moment entra un Worgen. Shoppenhauer n'en revenait pas. " Que Fais un enfant d'Arugal ici ? Je les croyait ennemis des vampires. Voilà qui est étrange... Il va plus que tout falloir me méfier je ne suis peut être finalement pas au bon endroit. " Malgré tout elle répondit cordialement au sac à puces.
" - Bien le bonjour monsieur "

Quelques secondes pus tard un autre elfe sorti de l'ombre. " Une habitude de leur race de s'y cacher semble t'il... " Celle ci puait littéralement l'herbe elfique. Et une certaine aura de pouvoir se dégageait d'elle.
Alors que cette dernière demandait, de façon courtoise, ce qu'elle venait faire ici Shoppenhauer se dit que c'était surement elle qui pourrait le mieux la renseigner. Elle décida de ne rien en laisser voir et répondit aussi calmement que possible.
" - Je suis une arcaniste spécialisée en mystères et enquêtes. Je viens aujourd'hui ici car une piste m'y a conduit. Plusieurs indices de sources diverses me laissent croire que ce papier invite nombre d'aventuriers à vous rejoindre."
Ce faisant elle sorti de sa gibecière un papier jaunit qui relevait désormais plus du chiffon. L'étala consciencieusement sur la table afin que tous puissent lire.
Citation :
Nous venons de là où vous ne sauriez nous voir. Nous rassemblons à nos côtés ceux qui cherchent des voies oubliées. Dans cette étrange Mascarade nous cherchons de nouvelles forces afin de retrouver notre splendeur perdue. Le sang est notre voie, la transformation notre condition, la soif notre plénitude. Si vous êtes prêts à nous suivre vous gagnerez au-delà de vos espérances : pouvoir, longévité, capacités hors du commun ; tout ça en échange d'un tout petit sacrifice...
Venez visiter notre repaire, sous les ailes des dragons du passé, à Forgefer.

Après leur avoir laissé quelques secondes elle reprit.
" - Et peut être que ceci pourra éveiller votre intérêt. C'est un morceau de poème que j'ai appris par coeur :
Anatole le prophète il y a bien longtemps forma un clan,
Celui-ci prospéra sous la coupe d'un Sage et d'un Géant.
Le Géant ne l'était pas par la taille mais par le pouvoir,
Le Sage ne l'était qu'après la disparition du soir."
Elle marqua une courte pause, regardant attentivement chacune des personne présentes.
" - Cependant la géhenne eu encore une fois lieu.
Mais ni le Géant ni le Sage ne firent le poids face à ceux
Qui depuis des temps immémoriaux sommeillaient sous la terre.
Eux et leur clan finirent après courte bataille dans les sept enfers.
Anatole chagriné de voir ses anciens compagnons ainsi traiter ses enfants,
Pris la route et sema moult familles au vent."

Les yeux plissés elle cherchait maintenant à décrypter toutes les réactions de ceux qui étaient encore pour elle des inconnus.
" Dois-je vous en réciter un autre morceau ? Où bien me suis-je trompé d'endroit ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méthanos
Pilier
avatar

Messages : 4114
Age : 31
Race : Elfe de la Nuit
Classe : Druide
Niveau actuel : 100
Inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Ven 16 Mar 2012, 13:24

Méthanos écarquilla les yeux: lui aussi avait orienté ses travaux alchimiques autour des principes de rajeunissements. Il les avait basés ses recherches sur les puits de lunes modifiés et avait touché au but si on ne comptait pas les dramatiques effets secondaires dont il payait toujours le prix. Scrutant la Draeneï d'un oeil médical expert, le druide laissa son esprit compiler toutes les informations qu'il avait recueilli sur le sujet.

Karazahn! A tous les coups, le laboratoire d'Aran était allé plus loin que de "simples" améliorations transmogrifiques! Et elle, elle a trouvé quelquechose que des centaines-peut-être des milliers- d'alchimistes ont essayé de piller en raidant sur cette forteresse!

Plus elle parlait, plus Méthanos était intéressé. Elle était intelligente, mais n'hésitait pas à jouer au culot. Elle avançait à découvert, et pourtant travaillait dans l'ombre. Plus important encore pour Méthanos, elle n'était pas gavée aux principes de justice et de sentiments mièvres: elle n'avait pas peur de manipuler son environnment pour obtenir ce qu'elle voulait. Il n'était pas le seul à l’avoir repéré, mais certainement peu de gens en avait saisi le potentiel scientifique!

Méthanos décida d'agir comme il en avait l'habitude: prendre l'initiative pour gagner l’ascendant, avancer de front et cartes sur table, pour appuyer son avantage.

Le jeune druide sortit à son tour de l'ombre: il était vêtu d'une armure de cuir serti de gemmes et d'enchantements qui pulsaient sous une magie puissante. En guise de présentation, il laissa s'échapper le pouvoir qui coulait aujourd'hui dans ses veines: une aura noire comme la suie. Une fois qu'il eut l’attention de tous il commença:

" Moi aussi, je connais un poème humain :

La flamme est une femme devant qui elle se pâme
La phalène est une reine qui plane sans peine
Leur union est forcée, la nature l'a marqué
La flamme est éternelle mais la phalène se brullera les ailes."

Puis, il claqua bruyamment des doigts pou signifier qu'il avait rompu le sortilège de feu de la mage. Si ça se trouve, Strear n'en avait même ressenti les premiers effets, mais dans le doute...

"Il n'y a pas que les mages qui se servent de la magie Arcanique. Le druide s'avança jusqu'à poser ses deux poings gantés sur la table. Mettons que nous apprécions ce genre de littérature, ne crois tu pas qu'un papillon devrait être ailleurs que dans un brasier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoppenhauer
Résident
avatar

Messages : 262
Age : 36
Race : Dranei
Classe : Mage
Niveau actuel : 85
Inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Ven 16 Mar 2012, 13:52

D'un coup d'un seul, la crainte étreignit la Draneï. L'être qui venait de sortir des ombres "Il méritent bien le titre d'elfes de la nuit ceux-là" dégageait un pouvoir certain. Pire elle sentait qu'il le laissait pulser hors de lui tel un avertissement. Décidément elle qui recherchait des êtres aux grands pouvoirs, elle avait fait mouche en venant ici.
Instantanément tous s'étaient tourné vers lui. Quand il claqua des doigts elle ressenti que le sortilège qu'elle avait lancé sur l'armure de l'être mystérieux, qui essuyait encore sa lame, avait été rompu. Dans les plus profonds replis de son inconscient une alarme se mit en marche. Un danger certain émanait de ce druide. Mais danger pour elle ou pour lui même elle ne pouvait le deviner.
Elle fut néanmoins agréablement surprise quand elle reconnu en ses paroles un dérivé des poèmes d'initiation au dêvotisme Paladin. "Un lettré, pour sûr. Mais pas seulement..."
En réponse à sa question elle haussa les épaules. Puis d'un ton légèrement inquiet elle répliqua.
" - Peu importe la forme que l'on peux prendre dans un brasier. Ce qu'il faut avant tout c'est s'assurer des intentions des flammes."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méthanos
Pilier
avatar

Messages : 4114
Age : 31
Race : Elfe de la Nuit
Classe : Druide
Niveau actuel : 100
Inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Ven 16 Mar 2012, 14:25

Méthanos secoua la tête,

"Tu n'y es pas: la flamme brûlera tout ce qui s'en approche sans distinction. C'est dans son essence.
Mais tout le monde sait qu'une des principales cause de mort des mages, c'est la combustion spontanée... C'est quand même curieux, vous qui vous revendiquez être une des population les plus instruites, tu ne trouve pas? Qu'est ce qui pousse un mage tel que toi dans un milieu pareil?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoppenhauer
Résident
avatar

Messages : 262
Age : 36
Race : Dranei
Classe : Mage
Niveau actuel : 85
Inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Ven 16 Mar 2012, 18:22

La jeune Draneï n'aimait pas trop le tour que prenait la conversation. C'est avec un fond d'irritation dans la voix qu'elle répondit
" - Le Feu monsieur n'est pas ce sauvage que vous décrivez. Comment expliquez vous ceci ?"
Elle remonta ses manches, dévoilant ses avant-bras sur lesquels se déplaçaient continuellement de longues et fines flammèches.
" - Si le Feu est tant craint c'est qu'il a perpétuellement faim. Mais croyez-moi il ne dévore que si on ne le nourrit pas assez. Et c'est depuis plus de deux siècles mon compagnon le plus fidèle. Je l'ai un nombre incommensurable de foi lâché sur mes ennemis et il m'en est toujours reconnaissant.
Mais je vous en prie, si vous ne me croyez pas. Touchez !"
Tendant son bras gauche à l'Elfe
" - Mais allez y touchez ! Vous ne sentirez presque rien. Éventuellement une douce chaleur vous envahir mais aucunement vous consumer.
Et quand aux combustions spontanées, dois-je vous rappeler qu'elles se produisent majoritairement chez les mages qui n'ont pas terminé leur apprentissage ?"
Puis reprenant un ton plus bas.
" - Et en ce qui concerne ma venue ici, il me semble avoir déjà évoqué les raisons qui m'y ont poussé. Je suis maintenant persuadée de ne pas m'être trompée d'endroit. Vous semblez bien, enfin certains d'entre vous, être les personnes que je recherche. Et votre présence ici me conforte dans l'idée que vous agissez en communauté. Le but que vous poursuivez ? Je n'en sais rien. Mais une chose est sûre, cette démultiplication du pouvoir que je ressens en vous, c'est çà que je suis venue chercher. Et si je dois me plier a vos us ou faire mes preuves... et bien soit ! Je suis prête !"
Durant les dernières phrases de sa longue palabre Shoppenhauer avait laissé sa voix aller crescendo. Les fines flammèches de ses bras encore découverts avaient suivi son état d'énervement et étaient désormais de belles petites flammes orangées. Ses yeux même s'étaient teintés de reflets jaunes et rouges. S'il était une chose qui était certaine en la voyant, c'est que le feu n'était pas seulement son art de prédilection mais aussi une parcelle de son âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méthanos
Pilier
avatar

Messages : 4114
Age : 31
Race : Elfe de la Nuit
Classe : Druide
Niveau actuel : 100
Inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Ven 16 Mar 2012, 19:43

Méthanos porta ses doigt au dessus de son nez, comme pour se pincer entre les yeux et soupira.

"On va arrêter la métaphore parce qu'on gaspille de la salive. Vous avez l'air intelligente et butée alors je serai direct. De toute façon, quelque soit notre décision, votre venue ici même à scellé votre sort.

Comprenez bien: personne ne sort indemne de cette situation maitriser ce pouvoir, c'est comme... repousser la marée qu'avec vos mains. on peut avoir des prédisposition magiques, une créativité folle, me meilleur soutien du monde... demain, la marée sera de retour et tôt ou tard, vous submergera.

Et puis, même! pourquoi est-ce que nous ferions cela? Je ne parle pas d'empathie pour vous, mais qu'avons nous à y gagner?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoppenhauer
Résident
avatar

Messages : 262
Age : 36
Race : Dranei
Classe : Mage
Niveau actuel : 85
Inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Ven 16 Mar 2012, 20:54

" - Pour ce qui est de la maîtrise de ce pouvoir, je ne peux que m'en remettre à vos dires. Mais il me semble qu'il appartient à chaque être de décider s'il souhaite ou non se laisser submerger. Ma décision était déjà prise lorsque j’entamai mon noviciat de mage.
Pour ce que vous y gagnerez, c'est très simple. Éprouvez moi. Donnez moi une tâche difficile à accomplir, un combat à mener, une quête à achever. Et je vous prouverai ma valeur... Ainsi vous comprendrez que je pourrai être un atout pour votre 'organisation' ".
Ce disant la Draneï vida d'un trait son gobelet et s'adressant à la serveuse :
" - Mademoiselle, il semble que nous ayons tous beaucoup parlé. Apportez donc un gobelet de votre meilleure cuvée à chacune de ces personnes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strear
Légende
avatar

Messages : 9663
Age : 44
Race : Humain / Worgen
Clan : Horde / Alliance
Classe : Paladin / Guerrier
Niveau actuel : 100 / 100
Inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Sam 17 Mar 2012, 07:36

Le paladin ôta son heaume sous l'effet de la chaleur, libérant sa lourde chevelure grisonnante, poisseuse de transpiration.

" Cesse tes tours de passe-passe, ou il t'en cuira ... à ma façon cette fois ... "

Strear scruta la mage, d'un regard profond, presque hypnotique ... la mage se sentit comme observée en son for intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoppenhauer
Résident
avatar

Messages : 262
Age : 36
Race : Dranei
Classe : Mage
Niveau actuel : 85
Inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Sam 17 Mar 2012, 15:10

Voyant enfin le visage de l'homme en armure, Shoppenhauer essaya vainement de se rappeler où elle l'avait déjà croisé. Après de longues secondes de réflexion intense, elle décida qu'elle se pencherait plus tard sur la question.
" - Mademoiselle ? Amenez un thé glacé pour cet homme il semblerait que malgré la température fraîche il ait un peu chaud."
Se retournant à nouveau vers ses interlocuteurs, elle reprit :
" - Alors ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strear
Légende
avatar

Messages : 9663
Age : 44
Race : Humain / Worgen
Clan : Horde / Alliance
Classe : Paladin / Guerrier
Niveau actuel : 100 / 100
Inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Sam 17 Mar 2012, 18:56

Strear avait écouté, et était admiratif du niveau d'assurance et de maîtrise de leur " invitée ". C'est elle qui menait la conversation.

Strear se dérida d'un sourire ...

" C'était bien tenté " avança-t'il doucement, essuyant son front d'un chiffon.

" Pour ce qui est des combats, je sais déjà à qui j'ai affaire " dit-il en prenant la tasse avant d'en boire une gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoppenhauer
Résident
avatar

Messages : 262
Age : 36
Race : Dranei
Classe : Mage
Niveau actuel : 85
Inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Lun 19 Mar 2012, 23:18

Se tournant à nouveau vers le paladin, elle lui fit un clin d'oeil et lui dit :
" - Il me semblait bien que votre démarche et votre carrure ne m'étaient pas inconnues. Mais de là à me rappeler dans quelle bataille nous avons collaboré, je ne saurait guère le dire. Peut être pourriez vous éclairer ma lanterne ?"

[HRP]
J'ai de gros problèmes pour me co à votre forum. Il semblerait que par proxy ca fonctionne. Vous m'avez IP ban ? Razz Je ne pense pas mais dans le doute Embarassed
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atalys
Légende
avatar

Messages : 8234
Age : 39
Race : Humaine
Classe : Moniale
Niveau actuel : 100
Inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   Lun 19 Mar 2012, 23:28

[HRP]

Bonsoir !

J'ai le plaisir de t'annoncer que ta candidature a été validée ! Tu peux dès à présent contacté IG : Brünhild, Öko, Selkhys, Tsanu ou Atalys (notre Prince Hippocrate étant absent).

Méthanos sera ton faiseur, c'est-à-dire ton guide parmi nous. Si tu as des questions en son absence, n'hésite pas à solliciter le Conseil.

Je t'invite à continuer ce RP en partie Aventures.

[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Accepté] Shoppenhauer - Une enquête beaucoup trop longue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Magic, est ce un peu, beaucoup, trop de chatte???
» 1 500pts, Tournoi ( avec beaucoup TROP de barbus ... )
» J'ai mangé beaucoup trop de soupe
» [Musique] Cercle ''Undefined Magic''
» [Brutalpolo] Rage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MortSure :: L'étreinte :: Recrutement-
Sauter vers: