AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Acceptée] Où nous nous rencontrons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
neukolnia
Participant


Messages : 12
Age : 41
Race : elfe
Classe : voleur
Niveau actuel : 100
Inscription : 10/12/2014

MessageSujet: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Mer 10 Déc 2014, 23:34

Introduction: la caverne sous-marine

Le coup arriva sans que vous l'ayez anticipé. Penché au bord du lac, absorbé par vos pensées, vous n'avez même pas entendu le mushan approcher. Un coup derrière la nuque, comme s'il avait voulu jouer, et vous vous êtes écroulé, perdant lentement connaissance. Doucement, vous vous enfoncez dans les eaux profondes, tout engourdi par la température peu élevée. Vous allez sombrer, vous commencez à manquer d'air. Soudain, vous apercevez un trou béant au fond du lac, comme une cavité. Dans un dernier effort, vous battez des pieds et vous vous retrouvez alors dans une sorte de grotte sous-marine. Vous respirez à grandes goulées, encore tout choqué de ce qui vient de vous arriver. Vous remarquez alors que vous n'êtes pas seul dans la grotte, des ombres quasiment fantomatiques s'y déplacent. Reprenant vos esprits, vous comprenez alors que cette grotte est une sorte de camp de réfugiés. Certains sont allongés à terre, en haillons, d'autres sont assis en tailleur, attendant clairement quelque chose, ou quelqu'un. Ils n'ont pas l'air agressif, mais vous n'êtes malgré tout pas rassuré. Vous raclant la gorge, vous vous avancez, prêt à prendre la parole.



 « - Je suis Neukolnia, fidèle combattante de l’alliance.  Si vos desseins sont agressifs, je vous présente mes deux fidèles compagnes ». D’un geste, je désignais les dagues qui pendent à mes hanches.
« - Si vous êtes en danger, si vous avez besoin d’être protégés, secourus, mes dagues seront alors également vos précieuses amies ».
« - Si les flammes que je vois danser dans vos yeux sont animées par la fièvre de la vengeance, sachez qu’elles ont apaisées de nombreuses âmes tourmentées. En particulier la mienne. ». J’empoignais mes deux armes d’un geste vif. D’une voix sourde, j’ai déclaré ce qui était pour moi une sentence :
« - Celui, ou ceux, qui ont fait ça vont mourir ».

Quelques ricanements se sont élevés, amplifiés par l’écho de la caverne lugubre.  Une colère froide montait en moi.

« - Qu’est-ce que tu crois, l’elfe ? Tu crois que ton petit minois rosé va faire peur au gardien de cette caverne ? »

Une volée de ricanements vinrent à nouveau résonner sous la voute de la caverne. L’homme au teint blafard qui venait de parler semblait fier de sa petite sortie. J’eu envie de lui sauter à la gorge et de l’estropier. Il poursuivit :

« - Crois-tu que nous n’avons pas cherché à nous enfuir ? Sais-tu combien de lunes j’ai passé ici ? Tu es la 26ème proie du clan qui vit à la surface de ce lac.  Si tu as un peu usé les bancs de l’école de Darnassus, tu ne compteras que 18 personnes dans cette prison d’eau et de pierre.  Les huit manquants sont les petits malins dans ton genre. »  Il laissa échapper un rire grinçant. « Non, ils n’ont pas réussi à s’échapper. Ou alors dans l’au-delà… ce qui est peut être mieux après tout ».

Le sang battait mes tempes. Je serrais les dents pour ravaler mes injures. C’en était trop pour moi. Le temps d’un battement de cil, je franchis le pas de l’ombre et me trouvais derrière l’homme qui avait parlé. D’une main j’agrippai une touffe de ses cheveux graisseux. De l’autre j’appuyais la pointe de ma dague sur sa moelle épinière.

« - Je peux abréger tes souffrances, cloporte. »

Un silence plus pesant que la voûte du lac s’était abattu sur l’assemblée des pauvres bougres. Après quelques instants, je relâchais mon étreinte, en lui soufflant quelques mots :

« - Celui qui se résigne ne mérite pas mieux que la mort. »


L’homme couru se cacher dans un recoin de la grotte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neukolnia
Participant


Messages : 12
Age : 41
Race : elfe
Classe : voleur
Niveau actuel : 100
Inscription : 10/12/2014

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Mer 10 Déc 2014, 23:39

La tension était retombée. Peu à peu, les prisonniers du lac se mirent à parler entre eux en me jetant des regards à la dérobée. J’avais de la pitié pour ces malheureux et je m’en voulais d’avoir malmené l’homme. Ces gens vivaient un enfer. Mais je devais les secouer. Je n’avais pas l’intention de moisir très longtemps dans ce trou de murlock. J’avais besoin d’eux. Et eux avaient besoin d’espérer pour retrouver le courage nécessaire. 

Lors de l’altercation, j’avais remarqué un jeune homme au regard dur. Il n’avait ni ricané, ni bronché. Je me dirigeais vers lui pour tenter d’en savoir plus.

« - Quel est ton nom ? », demandai-je.
« - Dargan. », me fit-il sèchement.
« - Dargan, dis-moi en plus. Que sais-tu. Que faisons-nous ici ? Qu’est-ce qui vous empêche de vous enfuir ? »

Le jeune homme me regarda un moment. Il m’invita à m’asseoir sur une roche. Et il raconta l’horreur de cette geôle sombre et humide.  
Les plus chanceux avaient survécu à la noyade en trouvant refuge dans cette caverne. Cet asile n’était autre qu’un piège. Le « clan d’en haut », comme ils le nommaient, avait imaginé un endroit mieux gardé qu’une prison aux murs de granit. La caverne était vaste de quelques centaines de mètres carrés. Mais aucune issue. Ils avaient passé des jours entiers à tâter les parois dans l’obscurité. Seuls quelques rats parvenaient à se faufiler dans les galeries de la taille d’un poing.
La seule issue était le lac. Le lac qui leur offrait aussi quelques poissons, qui venaient améliorer l’ordinaire.

« - L’ordinaire ? » demandai-je sans comprendre.

L’homme me désigna un rat du menton. Je ne pu réprimer un frisson. Décidément, je n’avais pas l’intention de m'éterniser ici.

« - Pourquoi ne pas regagner la surface, puis la rive en nageant ? »
« - Le lac n’abrite pas que des poissons. Un monstre étripe ceux qui s’aventurent à sortir de ce trou rocheux. Vous avez entendu parler des huit dernières tentatives il me semble. »

Son regard se voila. Puis la terreur se lu dans ses yeux. Pour ma part, j’en avais assez entendu.  Dans un murmure il ajouta :

« - Nous ne savons pas pourquoi ils nous ont capturé. Peut-être par jeu. Chacune des tentatives d’évasion a été saluée par des rires et des applaudissements.  Nous ne sommes qu’un divertissement. »

Je me levai. Pour faire quelques pas. La situation était sombre.
Je pouvais aisément m’échapper de ce cloaque. Mes talents de voleuse me permettraient surement de m’évanouir pour échapper au monstre qui rodait dans ces eaux.  Mais je n’avais pas le droit de laisser ces gens.  De plus le premier bastion allié se trouvait à plusieurs jours de marche. Il était évident que la plupart ne survivraient pas aussi longtemps à attendre des secours. Mon regard triste parcourait ces corps amaigris. Les loques qu’ils portaient laissaient apparaître les os saillant. La vie les habitait encore. Mais pour combien de temps?

Je m’approchais à nouveau de Dargan, qui n’avait pas bougé.
« - Dis-moi Dargan,  décrit moi le gardien du lac. »
« - C’est un monstre terrible. Sa couleur bleue lui permet de se fondre dans les eaux sombres. Des protubérances osseuses et pointues entourent sa tête et se poursuivent dans le dos.  Sa bouche est énorme, ceinte d’énormes dents. Chacune doit faire la taille d’une jambe d’homme. Ses yeux… »
« - … sont minuscules et jaunes, de chaque côté de son crâne. », le coupai-je.
Il me regarda d’un air étonné. Je me permis un sourire amusé.
« - Je connais bien le bestiaire de ces contrées. J’ai trempé mes dagues dans bien des corps infectes. Votre tourmenteur n’est autre que Krakkanon. J’ai toujours cru qu’il s’agissait d’une légende pour effrayer les petits gnomes désobéissants. »

Mettre un nom sur notre obstacle ne réglait pas le problème. Mais cela m’avait appris que pour survivre et recouvrer notre liberté, il nous faudrait se battre. En serrant le manche de mes chères dagues, je me rappelais ces mots, si souvent scandés par mon grand-père Nérrurier Boir, le sage de Nordrassil : « vivre libre ou mourir ».


J’avais parlé tout haut. Quelques regards se tournèrent vers moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neukolnia
Participant


Messages : 12
Age : 41
Race : elfe
Classe : voleur
Niveau actuel : 100
Inscription : 10/12/2014

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Mer 10 Déc 2014, 23:44

La nuit passait lentement. Dans l’atmosphère humide et froide de la caverne, les corps se serraient les uns aux autres pour chercher un peu de chaleur. J’appris rapidement le nom de chacun. Moi qui parcourais seule les plaines d’Azeroth depuis si longtemps, ces présences me chauffaient le coeur. Je leur contais mon histoire :

«- Ma guilde, KazuHall, a été décimée, inexorablement. Certains ont perdu la foi, rompus par de trop nombreuses années à combattre la horde ou les créatures innommables de ce monde. D’autres ont été happés par des mondes parallèles tels les sombres Elder Scrolls. Tous ont combattus à mes côtés. Nos sangs se sont mêlés pendants plusieurs années. Je ne les oublierai jamais. 

Une légende raconte qu’un frère elfe aurait rejoint une autre guilde. Je ne me souviens plus du nom…  Ca ressemblait à un jeu de mots…  Ah oui ça me revient: « Les Sorts Mûrs », je crois bien. Une guilde de magiciens je suppose. »

Je ri franchement à cette idée.

« - Une guilde de magiciens. S’il ne s’agissait pas d’une légende, ça serait un sacré coup du sort justement. Une guilde de magiciens, pour un elfe chasseur. Ah ah… enfin, ce garçon n’était pas bien malin de toute façon. On le surnommait « Cerveau lent ». Mais il tapait fort. »

« - Ma guilde n’est plus, et je parcours seule notre monde ». Ces mots résonnaient en moi.
J’entendais le souffle régulier des corps endormis autour de moi. Mes compagnons d’infortune, serrés les uns contre les autres, formaient ma nouvelle famille. Ensemble nous devions nous battre. Nous battre pour retrouver notre liberté et peut être plus encore, notre dignité. Une fois libre, peut-être m’accepteraient-ils parmi eux. Nous formerions une guilde où chacun veillerait sur son prochain. Il y aurait des combats, des réussites, des échecs. Il y aurait des rires, peut-être des tensions, comme dans toutes les familles.  Le respect de chacun, la tolérance, la fraternité serait le ciment de notre union. Les membres de la guilde seraient libres de parcourir le monde à la recherche de quêtes intérieures, ou de se joindre aux armées nécessaires pour faire tomber les monstres les plus répugnants. Une telle guilde peut-elle exister ? Cette question me taraudait.

*
* *
Une lueur laiteuse commençait à suinter de l’entrée de la caverne. Le jour se levait. Selon la légende, cette heure particulière, où le jour affronte la nuit, entraînait une faible léthargie du Krakkanon. Un faible avantage à ne pas négliger.

C’était le moment. Je me levai. D’une voix suffisamment forte pour réveiller tout le monde, je criai :

« - Je suis Neukolnia, de Darnassus. Avec vous, je volerai la vie des êtres qui se mettront en travers de mon chemin, et de celui de mon clan, de mes frères, de ma guilde. »

Je jetais sur mes compagnons un regard confiant. En tournant les talons, je me dirigeai vers l’entrée de la caverne en lançant avec désinvolture :

« - Commençons ce matin, je vous prie. »


Dernière édition par neukolnia le Jeu 11 Déc 2014, 00:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neukolnia
Participant


Messages : 12
Age : 41
Race : elfe
Classe : voleur
Niveau actuel : 100
Inscription : 10/12/2014

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Mer 10 Déc 2014, 23:56

/HRP

Merci de m'avoir lu.

/HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slow
Conseiller
avatar

Messages : 1542
Age : 42
Race : Elfette
Classe : chasseresse
Niveau actuel : 100
Inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Jeu 11 Déc 2014, 10:18

Tant de temps passé et ta mémoire te joue des tours ! Comment pourrais tu prendre la plus mignonne des elfettes pour un vieux sénile ... J'espère que tes dagues sont moins rouillées que ta cervelle. Attila, va lui rafraichir la mémoire. 
A ces mots, le tigre bondit mollement en direction de la voleuse. Était-ce l'engourdissement du à l'inactivité depuis que les chasseurs jouent sans pet ou le vague souvenir d'une tète connue ? On avait connu le matou bleu plus prompt à mordre les fesses des nouvelles venues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylywen
Gardien du Repaire
avatar

Messages : 3382
Age : 30
Race : Kaldorei
Clan : Gangrels
Classe : Guerrière
Niveau actuel : 85
Inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Jeu 11 Déc 2014, 10:48

Lylywen soupira. Dargan avait vraiment bien joué son jeu, mais elle était lassée de l'entendre toujours raconter la même histoire. Eux, vaincus par une bestiole sous-marine ? L'idée était tellement saugrenue... Mais elle avait le mérite de fonctionner comme un filtre, les intrus apeurés et donc inutiles filant sans demander leur reste. Cette voleuse n'était pas partie, au contraire. Son visage intriguait la guerrière. Il avait quelque chose de familier. Elle se souvint d'un temps lointain où une autre voleuse, Kakyelle, et une poignée de combattants avaient trouvé refuge dans son ordre, l'Ordre de la Lumière. Ses yeux s'embuèrent mais elle ne laissa pas une seule larme couler. Ainsi donc les KazuHall étaient tous morts. Tous sauf cette Neukolnia visiblement. La question qui restait en suspens était le comment.... Comment les avait-elle trouvés, eux qui se pensaient si bien cachés ?  La guerrière se mit à côté de Slowbrain.


Bonjour, que voilà une courageuse voleuse, vous qui êtes en général si prompts à disparaître derrière vos artifices. Nous nous sommes déjà croisées, dans une ancienne vie qui me semble si lointaine... Je suis Lylywen, guerrière de mon état, et ravie de trouver de nouvelles armes à mettre au service de notre cause. Comment nous as-tu trouvés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neukolnia
Participant


Messages : 12
Age : 41
Race : elfe
Classe : voleur
Niveau actuel : 100
Inscription : 10/12/2014

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Jeu 11 Déc 2014, 12:40

Je me tournais vers la guerrière qui venait de parler. L’obscurité m’empêchait de bien distinguer ses traits. Mais effectivement, son visage m’était vaguement familier.  Est-ce possible qu’elle soit la réincarnation d’un compagnon d’arme d’autrefois ?

La langue râpeuse d’un gros matou me tira de mes pensées.

« - Qu’est-ce que… Attila ! »

Je connaissais ce familier. C’est Attila, le châton du chasseur qui avait combattu sous la bannière des KazuHall. Le chasseur n’est jamais loin de son familier. Serait-ce possible que Cerveau lent  fasse partie de cette compagnie d’infortunés ? Je plissais les yeux et distinguais le profil familier d’oreilles pointues et dressées d’une elfette.

« - Attila ! Slowbrain ! »

D’un coup, tout me revint. Un vertige me prit. Slowbrain, la fière Elfette était parti rejoindre une compagnie de vaillants combattants du nom de MortSure ! Pourquoi mon esprit avait-il mélangé les choses à ce point. Pourquoi cette idée de légende, de cerveau lent, de guilde de magiciens ? Je dû m’asseoir pour reprendre mes esprits. Un maléfice m’avait embrumé l’esprit.

« - Attila, suffit ! »

Le gros chat se frottait à ma jambe en ronronnant. Je me demande comment le matou avait pu combattre et infliger une quelconque égratignure,  même à un bébé gobelin. Je me tournai vers Lylywen.

« - Je ne vous ai pas trouvé Lylywen. Ou alors, inconsciemment. Peut-être le destin m’a amené ici ? Je quête depuis des jours en Draénor. La horde de fer menace, je suis venu prêter main forte. Cette nouvelle menace a ravivé ma détermination et j’ai repris le combat. J'ai acquis une bonne expérience. Mes pas m’ont mené sur cette plaine. Alors que je me désaltérais dans l’eau du lac, un mushan m’a assommé. J’ai coulé jusqu’à cette caverne. »

Mes idées étaient embrouillées par tant d’évènements. Je devais reprendre mes esprits. J’étais peut être en présence d’évènements magiques.  

« - Lylywen, j’ai besoin de comprendre. Où suis-je ? Qui êtes-vous ? Avez-vous des armes pour combattre le monstre du Lac ? »

Dargan et Lylywen éclatèrent de rire. Tout le monde murmurait dans la caverne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylywen
Gardien du Repaire
avatar

Messages : 3382
Age : 30
Race : Kaldorei
Clan : Gangrels
Classe : Guerrière
Niveau actuel : 85
Inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Jeu 11 Déc 2014, 14:22

Des armes nous en avons, nous sommes les armes, ne t'en fais pas pour cela !

Lylywen sentit des regards froids dans son dos. Se taire, ne pas oublier de se taire, ne pas tout raconter, ne pas céder à se sentiment de familiarité que lui inspirait Neukolnia.


Si tu cherches Slow, elle ne doit pas être loin. Elle nous a rejoint il y a longtemps déjà. Nous ne sommes rien de plus qu'un groupe de combattants partageant des valeurs. Vaincre la Horde de Fer en fait évidemment partie.
Que sont devenus les autres membres ? Kakyelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Öko
Pilier
avatar

Messages : 5481
Age : 32
Race : Draënaï
Classe : Chamane
Niveau actuel : 90
Inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Jeu 11 Déc 2014, 18:33

/*Hrp

Bonjour et bienvenu sur notre forum ou nous sommes heureux de te lire.
Tu fais une bonne entrée en matière avec ce RP.
Nous ouvrons en interne un sondage d'une semaine à la suite duquel nous te proposerons ou non de devenir un membre permanent.
Pour en savoir un peu plus sur toi peux tu remplir le questionnaire ci dessous :
Spoiler:
 

Bon Rp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.guildox.com/wow/toon/eu/Culte+de+la+Rive+Noire/Marguh
Leeröy Griséchine
Gardien du Repaire
avatar

Messages : 2264
Age : 25
Race : Worgen
Classe : Guerrier
Niveau actuel : 110
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Jeu 11 Déc 2014, 19:14

Leeröy regardait avec dégoût le poisson cru qu'il tenait entre ses mains. Il ferma les yeux un instant, rêvant de viande rouge saignante, du plaisir de la chasse dans la région paradisiaque qu'est Nagrand.


Puis il entendit de nouveau la voix de ce voleur qui avait réussi à pénétrer dans la caverne sous-marine. 
Celui-ci pensait que nous étions un groupe coincés par l'énorme monstre marin gardant la grotte. Le Krakkanon, comme la légende aimait l'appeler. 
Si cet elfe savait réellement l'étendue de nos pouvoirs, il ne se ferait pas de soucis pour nous et notre état de santé. 


En parlant de santé, il est vrai que la nourriture manquait et nos corps en subissaient les conséquences. Nos déplacements à l'extérieur étaient limités, chronométrés. Chaque seconde de trop dehors pouvait mettre en péril la mission. 
Nous ne pouvions pas la dévoiler au voleur malgré ses liens d'amitié avec Slowbrain. Le reste du groupe continuait à le regarder de travers, la confiance ne s'étant pas installée. 


Cela dit, il a parlé de la Horde de Fer et son aide à la vaincre. L'elfe semblait courageux, prêt à se battre. Ses mouvements étaient rapides et furtifs. Un bon élément selon le worgen.


Leeröy réfléchit un instant: pouvions-nous lui révéler le pourquoi de notre présence? Lui montrer notre vraie force? Lui accorder notre confiance? 


Il avait, avant de répondre à ses questions, à lui parler. 


Il s'approcha donc de Neukolnia:


"Salutations, voleur. Il me semble que je n'ai pas été présenté: Leeröy. Je suis le bouclier de ce groupe, celui qui part le premier vers les lignes ennemies et celui qui prend les coups. 

Le guerrier montra fièrement son bouclier.


Tu me sembles sous le choc mais on remettra les retrouvailles à plus tard. J'ai quelques questions à te poser. 

Tout d'abord, qu'es tu venu chercher en Draenor? Et qui plus est en solitaire! Tu ne comptais pas vaincre la Horde de Fer seul, j'espère? 

Et aussi, quelle est ta principale motivation? Quel est ton but, ton objectif? Pas à l'instant présent, mais au quotidien? Qu'est ce qui te pousse à avancer?"

Leeröy, accoudé sur son bouclier dont la taille faisait les 3/4 du worgen, regarda avec amusement le voleur.

_________________
"La différence fondamentale entre l'homme ordinaire et le guerrier, c'est que le guerrier considère toute chose comme un défi, 
Tandis que l'homme ordinaire voit en toute chose soit une bénédiction, soit une malédiction."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slow
Conseiller
avatar

Messages : 1542
Age : 42
Race : Elfette
Classe : chasseresse
Niveau actuel : 100
Inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Jeu 11 Déc 2014, 19:40

Je restais dans l'ombre en jubilant. C'est vrai que le sac à puces est notre bouclier ! Et il prend son rôle à cœur, c'est encore lui qui part à l'avant garde aujourd'hui. Faut dire que le danger est certain ! Une voleuse aux dagues rouillées ... Regardez le se pavaner avec son beau bouclier. Qu'il parte devant, je reste derrière, dans l'ombre. Je ne voudrais pas prendre un coup qui risquerait de laisser une vilaine cicatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neukolnia
Participant


Messages : 12
Age : 41
Race : elfe
Classe : voleur
Niveau actuel : 100
Inscription : 10/12/2014

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Jeu 11 Déc 2014, 22:25

Le worgen qui avait parlé avait fière allure avec son bouclier.  Un sentiment de puissance émanait de sa personne. J’aurais plaisir à combattre à ses côtés.  J’ai toujours aimé les éléments forts qui occupent l’ennemi. Ils me permettent de distraire la cible pendant que je me glisse derrière pour infliger quelques fourberies sanglantes.
 
Le groupe semblait maintenant me porter un certain intérêt. Tous me pressaient de questions.


« - Bonjour Leeröy. Non, je ne comptais pas vaincre seule la horde de fer. Mais la solitude ne m’effraie pas. Je parcours les plaines, tentant d’aider les pauvres bougres que je croise. Je suis d’ailleurs heureuse de vous avoir rencontré. Je pense pouvoir vous sortir du trou dans lequel vous croupissez.  J’aime l’aventure. Je n’ai pas la prétention d’être quelqu’un d’exceptionnel. Mais j’ai du cœur, du courage, et le sens du partage. Je fais passer la vie des autres avant la mienne.
Il faut combattre les monstres de ce monde, et seule je ne suis rien. 
J’ai entendu dire que des armées organisaient des raids pour terrasser les créatures les plus innommables, et mes dagues empoisonnées aiment s’enfoncer dans les chairs putrides. 
Par ailleurs, je ne boude pas mes instincts primaires. Si l’occasion se présente, j’aime occire quelques hordeux. »

A ces mots une clameur de joie monta dans la caverne. Je me tournai vers la guerrière.


« - Je n’ai plus de beaucoup de nouvelles des nôtres.  Kakyelle a laissé un grand vide. Elle avait mené notre groupe un temps. Mais l’accalmie qui a précédé l’assaut de la horde de fer a été fatale à notre guilde. »

Je baissai les yeux.

« - J’ai moi-même douté et rangé mes armes de longs mois. Mais l’appel de l’aventure est le plus fort. Kazuhall, ma famille, est toujours en moi. Je leur serai toujours redevable et n’hésiterai pas à répondre à un appel à l’aide. Mais aujourd’hui, je dois penser au combat. »

Un murmure d’approbation parcouru l’assemblée.


« - Je cherche donc de nouveaux compagnons.  Peut-être que ma quête touche à sa fin ? Je sens une grande force en vous. »

En effet, les infortunés de la veille semblaient transformés. Une force émanait de ce groupe. Ils semblaient sûrs d’eux, conquérants. Pour la première fois, je les considérais comme une armée.

« - Nom d’un murlok ! Attila ! Arrête ! »


Le gros chat avait entrepris de faire ses griffes sur mes bottes en peaux de talbuk, si chèrement acquises. Je me demande pourquoi Slowbrain restait cachée. Avec agacement, je pensais que cela ressemblait  bien aux chasseurs de laisser trainer leur pet n’importe où, quitte à attirer des ennuis au groupe. Si nous n’étions pas tous coincés dans une caverne putride, j’aurais juré qu’elle était encore en train d’essayer des robes. Cette coquetterie n’avait rien à faire au milieu des champs de batailles. 


Le temps pressait. Si nous voulions profiter de la léthargie du Krakkanon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neukolnia
Participant


Messages : 12
Age : 41
Race : elfe
Classe : voleur
Niveau actuel : 100
Inscription : 10/12/2014

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Jeu 11 Déc 2014, 23:00

/* HRP
Personnage:

Nom: Neukolnia, Neukolna, Neukoln... en fait tout ce qui commence en "Neuk".
Caractère (en 2, 3 mots): Fourbe (avec les ennemis), dévoué (avec les amis), volontaire

Classe et Niveau: Voleuse 100, Prêtresse 90.

Spécialisation et pourquoi:
Concernant le voleur, je suis spé assassin. J'aime ce gameplay. Je le trouve assez polyvalent (pvp/pve). C'est aussi la spécialisation que je maîtrise le mieux.  Je vais avouer, de manière très, très honnête, être un joueur moyen. Mais je me soigne Smile
Le kikimeter n'est pas mon principale soucis IG. 

Ma prêtresse est discipline. Mais pour le moment, elle est aussi pleine de toile d'araignées.
Pourquoi discipline? J'aime les boucliers, et le challenge.

Race et sexe:
Je ne joue pour le moment que des femmes elfes. En écrivant cette phrase, je me demande s'il ne faudrait pas que j'en parle à quelqu'un.

Métiers:
Mineur, joaillier.

Joueur :

Age: 39 ans.

Connaissance du JDR: Aucune. 

Expérience dans WoW (quelques thèmes pour vous aider) :
- je joue depuis  2006. J'étais jeune et plein d'énergie à l'époque.
- j'ai déjà fait des donjons, des raids, des mauvaises rencontres.
- aujourd'hui j'ai envie de trouver des compagnons de jeux pour progresser dans l'entente et la bonne humeur.
Je ne cherche pas une guilde pour me stuffer, ou raider 6 soirs par semaine. Je veux goûter au contenu un peu plus HL, en groupe, surtout si le dit groupe ne gueule pas systématiquement sur le heal, ou le tank à chaque wipe (je suis un peu traumatisé des mes expériences de PU)


Anciennes guildes et pourquoi les avoir quitté: Kazuhall. Comme je l'ai expliqué dans la partie RP, nous avons rarement plus de deux membres connectés en même temps. Pas facile de grouper dans ces conditions. Depuis 2006, nous avons toujours été un très petite guilde de casuals. Mais bon, en dessous de 5 membres actifs, c'est quand même compliqué.
Pourquoi MortSure: Je crois que c'est une guilde active. Les valeurs me paraissent en adéquation avec les miennes. Le RP me fait un peu peur, car je ne connais pas. Mais cela ne me rebute pas du tout. 
MortSure n'est pas un choix par défaut, car comme je l'ai dis, je ne suis pas en recherche absolue d'une guilde. Mais je pense que nous pourrions nous entendre.


Comment avez-vous connu MortSure:
Tout le monde connait MortSure sur le serveur.

Disponibilités, temps de jeu:
Je ne suis pas un hardcore gamer. Je me range plutôt dans la catégorie des casuals (comprendre un papa comblé, et un mari attentif). 
Pour vous donner un ordre d'idée, je viens tout juste de passer lvl 100. Mais je joue régulièrement. Je n'ai aucun soucis à jouer une soirée entière de manière hebdo.

Voilà. N'hésitez pas si vous avez des questions.

*/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylywen
Gardien du Repaire
avatar

Messages : 3382
Age : 30
Race : Kaldorei
Clan : Gangrels
Classe : Guerrière
Niveau actuel : 85
Inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Sam 13 Déc 2014, 10:48

Ainsi Kakyelle n'était plus. Elle avait eu beau s'en douter, la nouvelle l'électrisa tout de même. Plus rien de ceux qu'elle avait connus à cette époque ne subsistait. Pas de temps pour se lamenter, il fallait aller au-delà de toute cette peine. Neukolnia pouvait être une bonne alliée, elle le savait.


Nous sommes effectivement moins faibles que nous en avons l'air, même si notre communauté a subi de lourdes pertes. C'est une bonne chose que tu sois ici, dis-nous en plus sur ce qu'il se passe dehors, c'est toujours le chaos ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atalys
Légende
avatar

Messages : 8234
Age : 39
Race : Humaine
Classe : Moniale
Niveau actuel : 100
Inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Dim 14 Déc 2014, 22:16

[/HRP]

Bonsoir à toi !

J'ai le plaisir de t'informer que, malgré la réticence de Slow et Lyly, les votes des guildies se sont révélés positifs. Tu peux dès à présent contacter IG notre Prince Hippocrate, un de ses Conseillers Öko (Marghul) ou Atalys (Jelana), ou tout autre mordu pour être guildé.

Slowbrain t'expliquera notre fonctionnement et te guidera parmi nous. Tu peux également solliciter le Conseil, ou te plonger dans la lecture du forum pour assouvir ta curiosité.

A bientôt IG,

Atalys

[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neukolnia
Participant


Messages : 12
Age : 41
Race : elfe
Classe : voleur
Niveau actuel : 100
Inscription : 10/12/2014

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Dim 14 Déc 2014, 22:17

Je regardais cette jeune guerrière.  Est-ce toujours le chaos me demandait-elle ? Que-lui répondre ? Comment lui décrire les champs de batailles, les ruisseaux de sang ? Notre sang. Celui des soldats, mais aussi des innocents. Comment lui parler de la horde qui tourmentait et tuait tout sur son passage ? Comment lui décrire les pleurs, la souffrance ? Cette question faisait jaillir en moi des images de douleur qui me hanteront à jamais.  Comment lui dire cette indicible haine qui soutenait mon bras dans les plus dures épreuves?

Cette jeune Lylywen me semblait bien trop jeune et frêle pour accepter la vérité.

« -  Dehors, ce sont les combats, jeune guerrière.  Ils sont sanglants. La mort est bien souvent plus douce que la vie. »

« C’est une bonne chose que tu sois ici », avait-elle dit. Cette phrase m’étonnait. Que voulait-elle dire ? et « moins faibles » ? Encore une fois mon esprit me jouait des tours.  Je n’étais plus sûre de comprendre. Cette suite d’évènements commençait sérieusement à me troubler.


«- Lylywen, réponds moi franchement : penses-tu que je sois ici par hasard ? Quelle force m'a poussé dans cette caverne ? Qui êtes-vous exactement ? »

D’un seul coup, je remarquai qu’un lourd silence régnait dans la caverne. Une vague inquiétude commençait à m’étreindre. Les choses n'étaient peut être pas ce que j'imaginais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neukolnia
Participant


Messages : 12
Age : 41
Race : elfe
Classe : voleur
Niveau actuel : 100
Inscription : 10/12/2014

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Lun 15 Déc 2014, 00:20

/* HRP 

Un grand merci à vous de m'accueillir parmi vous.
Je ferai honneur à cette marque de confiance. 
A très bientôt IG !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippocrate
Admin et Conseiller
avatar

Messages : 18109
Age : 38
Race : Humain / Pandaren
Classe : Prêtre / Moine
Niveau actuel : 100 / 100
Inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   Mar 16 Déc 2014, 20:00

/HRP

Tes accès membres sont désormais ouverts !

/HRP

_________________
Homme deux fois, par nature et par destination...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Acceptée] Où nous nous rencontrons   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Acceptée] Où nous nous rencontrons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Napoleonic: Total War III (Beta)
» C.S.N.U
» Etude sur la condition humaine.
» aidez moi s'il vous plait
» En fin d'aprem, nous somme allés danser le........ Kimbo!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MortSure :: L'étreinte :: Recrutement-
Sauter vers: