AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nyaki
Nouvel arrivant
avatar

Messages : 8
Age : 23
Race : Humaine
Classe : Prêtresse
Niveau actuel : 100
Inscription : 06/01/2015

MessageSujet: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Mar 06 Jan 2015, 04:07

:: RP ::

"Il est frais mon poisson !" Encore une journée chargée. "Vous avez une épée rochenoire ?" Ca crie dans la rue chargée de marchands mais Nyaki s'efforce de les ignorer et de ne pas se laisser agacer par les voix criardes. "Venez voir mes filles ! Une pièce d'argent la nuit !" Elle tourne à gauche dans une allée plus calme. Aussitôt une odeur d'urine qui remplace la transpiration juste avant vient embêter ses narines. Dans quel endroit la fait-il venir ? "Une potion qui peut vous faire changer de sexe ! Oui monsieur !" Les derniers cris de la rue marchande viennent s'estomper dans le silence oppressant de la ruelle. C'est les bas quartiers de Hurlevent et ce n'est pas pour rien. Un mendiant sale assis en tailleur à l'entrée de la rue tend la main vers elle en murmurant quelque chose d'inaudible. Un autre est allongé, inerte, en bas d'une porte. Il est sûrement endormi... oui... il n'y a pas à s'en faire.

Elle marche rapidement, en pensant amèrement aux quartiers riches, ou au moins commerçant, dont elle est habituée. En tant que fille d'une famille noble, elle avait passé sa jeunesse ici, à Hurlevent, et connaissait bien les lieux. Mais elle ne parvenait jamais à calmer sa peur dans ces ruelles, malgré elle, où tout semble pouvoir vous arriver, héritage de frayeurs qu'elle avait eu enfant. Elle avance à foulée rapide, déterminée à ne pas se laisser avoir par la peur. Sa silhouette fine, sa peau dorée, voire un peu noire, qui lui donne un côté exotique, accompagnée de cheveux couleur feu, son regard curieux (et apeuré) qui trahit malgré lui le savoir et l'avidité de ce dernier, et, surtout, ses vêtements propres à ceux d'une prêtresse noble crient à l'intrus dans ce quartier. Elle n'est plus une enfant et elle a déjà affronté bien pire que ça. Si quelqu'un l'attaquait elle saurait se défendre. Non, c'est surtout l'appréhension qui lui donne une boule au ventre. Du bruit à nouveau. Elle entend la taverne avant qu'elle ne l’aperçoit. Un bruit de verre brisé et des cris. Pourquoi est-ce qu'elle avait accepté de venir là, déjà ?

Non. Tu es une prêtresse hautement qualifiée dans l'Alliance maintenant. Tu as le niveau pour rejoindre n'importe quelle guilde "commune". Ce n'est pas une taverne pas très réputée qui va lui faire peur. Elle pousse la porte et entre dans une taverne un peu sombre de Hurlevent où les gens parlent fort et où ça sent l'alcool. Le tavernier est en train de disputer un homme qui vient manifestement de faire tomber son verre. Elle le reconnait facilement : le seul homme assis seul avec une carrure et des marques trahissant les combats passés. Elle s'approche.

"Euh... Bonjour. C'est moi... Nyaki. Sabledor." Il lui fait signe de s'asseoir et elle s’assoit en face de lui. Les mots qu'elle venait de prononcer lui semblent enfantin maintenant.

Elle avait lu une affiche de recrutement dans le quartier marchand de Hurlevent qui l'avait inexplicablement attiré. Elle avait envoyé une lettre pour se renseigner et proposer sa candidature et on lui avait donné rendez-vous, là, le jour suivant. C'est simple et limpide. Mais... Elle ne s'était pas attendu à ce qu'on lui réponde si vite... Et encore moins qu'on lui donne rendez-vous dans un tel endroit... Elle regarde autour d'elle et voit la serveuse s'approcher.

"... Pourquoi vous voulez nous rejoindre ?" Lâche l'homme après l'avoir scruté d'un air désintéressé et en avalant une partie de la bière avec des gestes de connaisseur. La serveuse est à leur table et Nyaki doit commander la même chose en lâchant trois pièces de cuivre. Il doit se dire qu'elle ne veut pas l'argent, la raison principale pour laquelle les gens rejoignent une guilde -ou l'armée de l'Alliance - par ces temps-ci : ses vêtements trahissent son status. Alors quoi ? La gloire ? Une vulgaire lubie d'un noble ennuyé ?

Mais la réponse lui vient facilement. C'était après tout ce pourquoi elle avait été attirée par l'affiche. "J'ai été envoyée au front dans Draenor par l'Alliance pour repousser la Horde de Fer, et..." Et ça lui semblait insurmontable ? Et elle avait l'impression d'avoir trop de responsabilité pour si peu d'historique ? Et elle avait eu de la chance d'arriver jusque là ? Elle ne veut certainement pas paraître trop faible aux yeux de son potentiel employeur - voire futur compagnon d'arme. Elle a quand même réussi tout ce qu'on lui a demandé. Elle a reçu un excellent entraînement - certains disaient 'talent' mais elle n'aime pas ce mot.

Après une course pause, elle achève : "J'aimerais profiter de votre expérience au combat."

L'homme continue de la scruter du même air sévère et désintéressé. Il attend. Elle doit sûrement en dire plus. Le convaincre qu'ils ont tout intérêt de l'accepter, et pas qu'elle serait un poids pour eux. Elle prend une gorgée de la pinte qui vient d'arriver sur la table. Elle tâche de calmer ses esprits et de reprendre son sang-froid. C'est une guilde banale, non ? De celles qu'on trouve partout. Ils ont tout à gagner à l'accepter dans leur guilde : elle se bat bien, mieux que la plupart des soldats de l'Alliance, et ne sera certainement pas un poids pour eux. Elle pose ses deux bras sur la table et prend une pose plus assurée, approchant son visage de la table. La lumière au dessus d'eux aurait dû l'éclairer mais elle restait étrangement dans l'ombre, peu importe l'angle par lequel on la regardait.

"J'ai fait tomber plus d'un orc de la horde de fer lors de mon premier jour à Draenor alors que je n'avais jamais combattu à mort avant. Aujourd'hui ils se comptent en centaine. Je n'ai peut-être pas autant d'expérience que vous mais j'ai eu d'excellents instructeurs dans l'Eglise qui m'ont permis de relever tous les défis qu'on m'a lancé jusqu'à présent. Je veux défendre notre monde et protéger notre peuple - tous les membres de l'Alliance en fait; je veux faire ce qui est juste... Avec vous ou non."

Nyaki reprend une gorgée de la pinte de bière. "Et si vous voulez je peux vous le prouver là et maintenant !" Ses yeux sont la seule chose qui brille dans la lumière, d'un éclat d'excitation. Elle manque de frapper la table de son poing pour marquer sa détermination. Et puis elle prend conscience de où elle est et sa bravoure soudaine semble retomber alors qu'elle ajoute : "Enfin, peut-être pas maintenant maintenant dans la taverne...", visiblement un peu inquiète des dégats collatéraux et ne voulant certainement pas que l'inconnu interprête mal ses propos et lui propose un duel dans la taverne.

Elle ne remarque que maintenant que d'autres personnes aux tables alentours ont levé le regard vers eux. Ils ont maintenu la conversation d'une voix assez basse pour ne pas trop attirer l'attention pourtant... mais il y a quelque chose de différent entre les gens qui les regardent et ceux qui continuent à boire dans l'ignorance de ce qui se passe à la table de la prêtresse. Ce sont des soldats usés au front eux aussi, pas des paysans qui viennent boire et prendre du bon temps avec le reste de leur argent du mois (enfin, peut-être que certains oui, pour la dernière partie, mais pas pour le côté paysan en tout cas).

:: Personnage ::

Nom : Elle se présente comme "Nyaki" à pratiquement tout le monde mais c'est certainement un surnom. Son nom complet est Nyakisa Sabledor. Certains connaisseurs de la noblesse de Hurlevent aura reconnu ce nom comme appartenant à une petite famille noble dont il est dit que les origines remontent à des îles tropicales et qui a sû monter en rang au cours d'une ancienne guerre suite à des faits d'arme d'un arrière arrière (...) grand père. Leur peau un peu sombre est caractéristique au lignage.

Caractère :
  • Curieuse : Nyaki connait très bien l'histoire et aime apprendre les nouvelles qui parcourent le monde. Elle est ainsi très renseignée sur certaines régions du (des) monde(s) malgré qu'elle n'ait jamais posé le pied sur celles-ci. Elle aime connaître les secrets du monde pour le plaisir de la connaissance uniquement et on la verra souvent poser des questions sur des sujets qui ne la regarde pas.
  • Discipline : C'est en respectant et en faisant respecter les règles que l'on arrive aux meilleurs résultats. C'est en tout cas ce qu'a appris Nyaki et elle tâche de suivre le mieux possible les directives qu'on lui demande et veille à ne pas tolérer trop d'écarts - sans être trop rigide pour autant.
  • Humble : Malgré ses origines de noble, dame Nyaki est loin d'être une "péteux" bien qu'elle essaie au mieux de respecter l'étiquette avant de tomber dans la familiarité. Elle reste humble sur ses accomplissements car "tout le monde peut progresser à [son] niveau avec de l'entraînement" et si elle a réussi à atteindre à un tel niveau c'est bien grâce à ses instructeurs. Elle traite tout le monde avec respect (et curiosité) et ne renâcle jamais à la tâche (sauf si c'est pour pêcher des poissons pour la 182ème fois dans un contexte non politique).
  • Honneur : Peut-être une erreur de jeunesse dirons les langues plus expérimentées. Mais Nyaki n'arrive pas à tuer les gens dans le dos, encore moins de sang-froid. "Si on ne veut pas être comme eux, il ne faut pas se réduire à agir comme eux" ou quelque chose comme ça.

Classe et Niveau: Prêtresse ilvl 617. (c tro rp)

Spécialisation et pourquoi:
  • Ombre : Nyaki est versée dans les arts ténébreuse des prêtres. C'est à son sens le chemin classique et nécessaire de tout prêtre qui veut pouvoir se débrouiller par lui-même et terrasser ses ennemis. (À la base je voulais me spécialiser Sacré mais je me suis prise d'affection pour le DPS ombre malgré ma réticence au début.)
  • Sacré : La base d'un prêtre étant de soigner, il parait évident de se spécialiser dans ce domaine. Les compétences d'un prêtre Sacré sont de plus extrêmement variées et peuvent aider à rattraper beaucoup de situations (à mon sens), ce qui en fait une spécialisation agréable à maîtriser.
  • Discipline : Beurk. C'est pour les faibles. (Non, cette spécialisation ne m'a jamais attiré, j'aime suffisamment le moveset plus que complet de Sacré pour m'en contenter pour le moment. Il faudra quand même que je m'y intéresse à l'occasion.)

Race et sexe: Humaine (ça répond à "sexe" en même temps, non ?).

Métiers: Alchimie & Herboristerie. Naturellement curieuse, dame Nyaki aime faire des expériences et le fait de pouvoir créer des potions ayant des effets divers à l'aide de ses propres ingrédients ramassés sur le terrain l'attire beaucoup dans le principe. Elle est toujours excitée à l'idée de pouvoir découvrir un nouvel effet de potion.

:: Joueur ::

Bonjour. Déjà je suis une fille. Je le précise maintenant parce que des fois je parle au masculin par habitude. Genre j'ai peur de recevoir un traitement différent à cause de mon sexe (positif ou négatif) alors je le cache parfois aux inconnus (ça dépend de l'humeur). Donc ne vous posez pas la question de ce que je suis si j'utilise des genres contradictoires. Je suis étudiante, et sans doute que je ne le serais plus l'année prochaine (vous me manquerez beaucoup matinées où on peut se dire "non, j'ai pas envie" en entendant le réveil et retourner dormir, même si vous me donnez mauvaise conscience). Mon pseudo a récemment été réduit pour quelque chose que je trouve sonne mieux, Nyaki.

J'ai un autre perso Warrior (47) que je monte en parallèle, dont le gameplay est radicalement différent à mon main et ça me plait. Vous entendrez peut être parler de lui.

J'adore l'anglais donc ça me rebute pas de regarder des stream / explications / guides en anglais.

Expérience dans les jeux vidéos : Pour les meuporg j'ai joué à RO, Dofus, Rift, divers free to play un peu pourri... Et pour le reste je joue deuis que j'ai 4 ou 5 ans donc vous pouvez me qualifier sans problème comme une gameuse. Mario Bros 3, Age of Empire 2, Zelda Ocarina of Time, Warcraft 3, Pokemon, Disgaea, Terraria, Portal... Entre beaucoup d'autres. C'est mon "kiff" et j'espère que pour certains d'entre vous aussi. Ca me fait toujours bizarre de me dire que la plupart des gens qui jouent à des MMORPG connaissent pas leurs classiques du jeu vidéo et sont cantonnés aux MMORPG, je m'imaginais pas que c'était possible pendant longtemps !

Age : 20 ans. Je suis née le 23 aout. Faîtes péter les PO et autres montures à cette date. Merci.

Connaissance du JDR :
  • Forum RP : J'adore les forum RP même si parfois il y a des longueurs qui ont aujourd'hui tendance à m'agacer, par exemple à répéter 10 fois la même chose d'un post à l'autre pour faire ses lignes. (Ou en tout cas c'est mon ressenti parfois sur les "mauvais moments".)
  • JdR sur table : J'en pratique tous les jeudi après-midi avec un club de mon école. J'aime bien ça même si actuellement le MJ fait que ce soit plus basé sur l'expérience "technique" que "role play". J'ai eu des expériences vraiment sympa avec des MJ plus confirmés sur l'aspect RP cependant. Le rythme rapide et résoudre des situations (/ énigmes) me plait.
  • RP IG : Eh, j'y connais rien en ça, j'ai jamais vraiment pratiqué mais à relire mes descriptions ci-dessus, ça a tout pour me plaire, non ? Je vous demanderai d'être sympa avec moi comme je débute, et de m'apprendre à RP comme un dieu ! :<

Expérience dans WoW : Je joue depuis BC mais j'avais 12-13 ans ? Quelque chose comme ça ? Autant dire des horaires pourries qui ne m'ont pas permis d'avancer à part de rester ébahie devant les graphismes et l'univers. Aujourd'hui j'ai plus de temps, mais l'ébahissement en moins. J'ai pas fait grand chose, j'ai failli reprendre sérieusement l'année dernière mais à part être monté 100, avoir gouté aux joies du LFR, avoir découvert ma passion de healeur et être dégoutée d'avoir aucune interaction possible avec les hordeux, je n'ai pas fait grand chose (vous me direz que c'est déjà pas mal en deux mois).

Pour l’interaction avec les hordeux, ça concerne le PvP sauvage : Je trouve ça stupide qu'il y ai une autre faction neutre avec laquelle on peut pas grouper pour raider / faire des donjons et qui nous volent nos minerais sans qu'on puisse rien y faire. Alors autant pouvoir leur péter la gueule / se faire péter la gueule quand on en croise un sur le chemin. En plus ça augmente l’adrénaline d'imaginer un hordeux à chaque coin de rue. (Et on m'a dit que j'avais une vision étrange des serveurs PvP !) Par contre c'est idiot mais j'ose pas 1v1 les gens que je croise. Je méprise le camping de gens d'un niveau inférieur et/ou dans les villes (je comprends pas pourquoi les gardes réagissent pas dans cette extension; ils réagissent à Baie-du-Butin, non ? Pourquoi ils sont pas flag JcJ pour péter la gueule aux gens qui ont aucun respect ?), les gens qui attaquent à plusieurs des cibles isolées ou qui attaquent une cible affaiblie par un monstre. Bref, je veux pas faire ce que je veux pas qu'on me fasse. JE HAIS LES VOLEURS ! LES VOLEURS ELFES DE SANG ENCORE PLUS ! ET LES ELFES DE SANG EN GÉNÉRAL ! (Mais il faut que j'apprenne à oser 1v1 les mecs qui se baladent quand même - surtout les elfes de sang.)

Petit plus : j'aime bien lire les romans WoW, j'en possède quelques-uns.

Pourquoi MortSure :
  • Le RP : J'aime beaucoup l'univers World of Warcraft. J'aime beaucoup écrire dans des forum RP. Je sais que la guilde suit une trame un peu personnalisée (comme toutes les guildes) mais il reste une part certaine de WoW. Je veux m'approprier cet univers. Tester le RP IG parce que ça doit être amusant quand même.
  • Le côté casual : Je veux pas rejoindre une guilde militaire, ça fait peur. Je veux une guilde où tout le monde est sympa les uns avec les autres. Où l'entraide est synonyme du quotidien. Où le nouveau membre on lui file la fiole du temps qui coute super cher et qui permet de transporter ses potes dès la première semaine. Où il y a des wipe sans prise de tête (mais des down quand même sinon c'est chiant). Où il y a de l'avancé mais de l'humanitaire avant tout. Je veux pas que ce soit un calvaire de me connecter et que je sois contente d'être là quoi.

Pourquoi pas MorSure : J'ajoute ce champ pour partager mes craintes qui expliqueraient un éventuel départ. Je sais que c'est pourri comme champ quand on veut se faire recruter mais je veux être le plus honnête possible.
  • Le RP : "Quoi ? Mais tu as dit ça pour un 'pour' juste au dessus ! Tu te moques de nous ?" est certainement ce qui vient de vous traverser l'esprit. Si je suis passionnée de RP malgré moi j'étais en moment de "pause" quand je suis allée sur ce serveur. L'aspect "JdR" ne m'a fait ni chaud ni froid : s'il le faut je peux le faire, sinon je peux faire sans. J'ai peur de ne pas accrocher, de ne pas y arriver ou tout bêtement d'avoir mes moments où je n'ai pas envie de me "prendre la tête" avec ça. C'est une peur de l'inconnu assez bête.
  • L'activité : J'ai regardé le profil des gens de MortSure que j'ai vu sur le forum et un ilvl "moyen" à ce niveau de l'extension accompagné d'un score de raid de "seulement" 3/7 NM. C'est complètement prétentieux de ma part parce que j’appartiens plus à un rythme casual qu'autre chose (pour le moment en tout cas, mais je doute que ça évolue) mais j'ai une relative mauvaise expérience d'une guilde casual où je n'ai pas réussi à m'intégrer parce qu'il n'y avait pas assez de sorties pour moi (je suis certainement tombée sur une mauvaise période). À priori il y en a beaucoup plus ici.

Anciennes guildes et pourquoi les avoir quitté : Je retiens Hatari à Krasus, la seule guilde "sérieuse" que j'ai rejoins dans WoW (pas les guildes qu'on rejoint à la sauvette pour avoir des bonus) où en fait j'ai pas réussi à m'intégrer finalement et où j'ai pas pu profiter du contenu PvE HL finalement. L'ambiance était plutôt bien mais elle était pas assez active pour me convenir et intégrer rapidement les nouveaux venus. C'est sur 2 soirs par semaine à la base mais une période creuse a fait que c'était plutôt 1 soir par semaine, voire 0 soir par semaine. Bref, me connecter est devenu une corvée et j'ai arrêté WoW jusqu'au mois dernier.

Comment avez-vous connu MortSure : Sur le forum d'abord qui m'ont fait dire "ça a l'air sympa mais ça a pas l'air pour moi, j'ai jamais fait de JdR IG encore et je veux une guilde active" et ensuite via des annonces dans les canaux qui m'ont fait dire "bon, ok, pourquoi pas ? je peux tenter et je verrais si ça me plait / est actif ou pas !". En tout cas je me rends compte que je suis motivée maintenant. Je veux RP avec vous ! (et raider) (et donjon) (et vous faire wipe quand je heal)

Disponibilités, temps de jeu : Usuellement là sans problème à part le jeudi soir avant une certaine heure. Bien sûr j'ai mes périodes où je joue beaucoup à WoW et celles où j'aurais envie de faire autre chose donc c'est sujet à des variations et des "oh et puis non, ce soir je fais juste mes missions de fief et je déco" donc je peux pas vraiment dire des horaires... Je suis souvent là et si je dis que je suis là je serai là.

Le mot de la fin : OUPS, c'est un peu long, non ? (Vous avez droit à des couleurs pour que ce soit visible grâce à ça. <3)

Je veux dormir maintenant, je me relirai demain. Prenez soin de me basher sur mes fautes pendant ce temps là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strear
Légende
avatar

Messages : 9663
Age : 44
Race : Humain / Worgen
Clan : Horde / Alliance
Classe : Paladin / Guerrier
Niveau actuel : 100 / 100
Inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Mar 06 Jan 2015, 14:20

[HRP] Salut à toi Nyaki ! D'autres vont interagir sur ta candidature tandis qu'un vote est lancé. Gageons pour toi qu'il te soit favorable, faute de quoi ... tu ne pourras quitter ces lieux vivante ... MOUHAHAHAH [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méthanos
Pilier
avatar

Messages : 4114
Age : 31
Race : Elfe de la Nuit
Classe : Druide
Niveau actuel : 100
Inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Mar 06 Jan 2015, 17:02

Un Elfe de la Nuit non loin se leva en repoussant sa chaise bruyament, couvrant à peine les rires de sa tablée hilare.

"Non mais sérieusement! Le gars n'a pas prononcé un mot en près de dix ans a garder un passage secret! Je suis certain qu'il ne parle même pas le commun! Moi je dis, ya triche! C'est une image miroir ou je ne sais quel magouille!
-Paye Metha!  répondit un nain riant aux larmes.
-Meuh elle n'y a pas cru une seconde! dit l'elfe avec une mauvaise foi à peine masquée."

Le colosse à la table de la prêtresse foudroya Méthanos du regard sans prononcer un mot.

"Bon d'accord... On va arrêter le massacre... dit le druide en fouillant nerveusement ses poches pour en sortir quelques pièces d'or. Merci Samson, je vais prendre le relais."

L'homme et l'elfe échangèrent de table, non sans s'échanger un long regard qui valait cent mots. Samson, le géant-pas-si-muet-que-ça fut accueilli avec des éclats de rire et des cris de victoire tandis que le druide s’affaissa en soupirant à la table de la prêtresse.

-Pardon pour ça, mes "amis" ont été élevés par UNE TRIBUE KALU'AK! dit il assez fort pour que la table d'à côté entende clairement. Ignorez les un instant...

L'elfe dévisagea la prêtresse un instant. Sa peau sombre contrastait singulièrement avec ses yeux à l'iris d'or, surtout dans cette taverne mal éclairée. Sa tunique était agrémentée de petit fétiches fait de feuilles, de branches et de plumes, trahissant son statut druidique. A sa taille pendait une longue dague de chasse, qu'il dégaina nonchalamment.

"Vous disiez que vous voulez rejoindre une guilde pour combattre? C'est bien, bien... Azeroth regorge de dangers, de conflits, de magiciens fous et autres artefacts valant la peine de se battre..."

l'Elfe ne regardait plus son interlocuteur. Tout en parlant, il saisit la choppe vidée par Samson et y déposa sur son rebords la pointe de sa dague, avant de lâcher le tout en équilibre.

"Malheureusement, notre guilde n'est plus en Azeroth... Tout l'aspect "servir et protéger" est devenu assez flou quand nous nous sommes mis a conquérir un autre monde. Nous sommes désormais à l'aube d'une invasion sans précédent. l'Alliance a une tête de pont établie et envoie ses guildes sur des mission à la morale plus ou moins discutable: recherches, éclaireur, diplomatie, renseignement, cambriolage, représailles, assassinat, exécution... et c'est sans parler de cette "trêve" fantasmée avec la Horde. En toute honnêteté, ça tombe assez bien pour nous: notre guilde ne recherche pas particulièrement la gloire, la renommée ou même la justice! Mais l'on peut comprendre que ce n'est pas fait pour tout le monde...vous vous placez ou dans tout ça?"

Le Druide donna une pichenette sur la garde de sa dague qui bascula avant de magiquement revenir en se balançant sur sa pointe, tel un métronome surnaturel.


Dernière édition par Méthanos le Mar 06 Jan 2015, 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leeröy Griséchine
Gardien du Repaire
avatar

Messages : 2270
Age : 25
Race : Worgen
Classe : Guerrier
Niveau actuel : 110
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Mar 06 Jan 2015, 19:43

Leeröy regarda avec étonnement Samson. Le garde d'une taille gigantesque le fixa en retour. Son visage terrifiait, de manière générale, les personnes le croisant dans les rues d'Hurlevent ou lorsqu'il était de garde à Forgefer. 


Le worgen n'était pas perturbé par cette expression emplie de colère et de souffrance. Il se mit même à rire avant de lancer: 


"Samson? Tu sais parler? Moi qui croyait que l'on t'avait coupé la langue lors de la bataille de la Vallée d'Alterac!" 

Il se tourna ensuite vers la table à sa gauche, là où Méthanos avait pris place. Son mentor faisait une nouvelle fois son habituel numéro: et vas-y que je sors ma dague, et vas-y que je fais le mec sérieux... 


Leeröy se leva, laissant au passage tomber sa chaise. Au vu du brouhaha alentour, personne ne le remarqua. Il s'approcha de Méthanos et posa avec force ses mains poilues sur la table. 


"Je présume qu'il s'agit ici de notre rendez-vous *sans même regarder l'humaine présente* Et si nous commencions cet entretien par une bonne bière naine? 
J'ai hâte d'entendre ce que tu as à nous dire, jeune prêtresse."

A cet instant, le guerrier se tourna vers leur invitée. Ses yeux couleur sang avait pour habitude de mettre mal à l'aise les personnes autres que les membres de la guilde. Mais l'humaine ne détourna pas son regard pour autant. Une force l'habitait, le worgen pouvait cerner cela.


Il prit alors place aux côtés de son mentor. 

_________________
"La différence fondamentale entre l'homme ordinaire et le guerrier, c'est que le guerrier considère toute chose comme un défi, 
Tandis que l'homme ordinaire voit en toute chose soit une bénédiction, soit une malédiction."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyaki
Nouvel arrivant
avatar

Messages : 8
Age : 23
Race : Humaine
Classe : Prêtresse
Niveau actuel : 100
Inscription : 06/01/2015

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Mar 06 Jan 2015, 22:55

/ HRP Bon, à chaque fois que je veux parler au présent je change en passé par habitude en cours de chemin et je m'en rends compte que quand je relis, alors on va laisser au passé, hein HRP /

L'hilarité remplaça soudain le silence de la table proche et un elfe se leva brusquement, apparemment contris. Pourquoi ? L'homme et l'elfe s'échangèrent un regard et quelques pièces tandis qu'ils inversèrent leur place. Le nouveau venu sembla s'excuser et en profita pour lâcher une insulte à ses camarades au passage. Nyaki ne put s'empêcher de cligner les yeux plusieurs fois, perdue dans la tournure étrange des évènements.

"Qu'est-ce que c'est...?"

Les yeux d'ambre la fixèrent et l'elfe sembla reprendre simplement le poste du grand "employeur", reprenant même la bière de ce dernier pour faire un tour inutile qui faisait montre de sa dextérité avec sa dague mais qui était néanmoins efficace. Il ne semblait pas si banal que ça, lui. Il se lança une tirade pessimiste sur l'état du monde actuelle où l'Alliance n'était pas si rose. Enfin, elle lui semblait pessimiste en tout cas.

Il attendait une réponse et un autre homme les rejoint en demandant une bière naine. Non, pas un homme : un worgen. Ses yeux rouges la dévisagèrent avec force. Il semblait puissant et expérimenté lui aussi. Elle ne se laissa pas démonter et raconta ses idéaux au duo.

"J'imagine que quand vous dites que vous n'êtes plus dans le monde d'Azeroth vous parlez de Draenor ? Mais Draenor est justement une menace pour Azeroth avec la Horde de Fer ! Je ne vois pas trop en quoi on s'éloigne du principe de 'protéger et servir' que l'Alliance chérit."

Elle n'avait pas besoin de réciter son laïus en faveur de l'Alliance, à la limite de la propagande, qu'elle avait déjà récité - qu'on lui avait demandé de réciter - à plusieurs draeneï au cours que ses excursions de Draenor. Ils faisaient déjà parti de l'Alliance depuis longtemps et la connaissait. Il était vrai que celle-ci faisait parfois montre d'un honneur douteux, "c'est la guerre", mais ce n'était pas pour ça qu'elle le cautionnait. Il restait plus de choses bien dans l'Alliance que ce qu'il laissait entendre.

"Vous le dites vous-même : une invasion." Ajouta-t-elle avec un peu d'impatience. C'était important quand même ! Il y avait énormément de vies en jeu. "Je me moque de la gloire, ce que je veux c'est protéger ce monde - et le monde de Draenor - et qu'importe si le monde ne retient pas mon nom tant que j'ai défendu nos vies... et la mienne."

Elle ne parlait pas de la sienne de façon narcissique mais simplement pour énoncer un état de fait. Il n'y avait pas que les doux idéaux de sauver le monde qui était rêvé par n'importe quel apprenti paladin en quête de renom dans ses intentions de partir se battre; il y avait surtout le besoin de luter contre un destin qu'elle n'avait guère envie de subir, à savoir la destruction du monde par l'un de ses nombreux ennemis : que ce soit la Horde de Fer, les dragons, la légion ardente, les shas ou la horde tout court... Si elle mourrait en luttant, ce serait la même chose que mourir à cause d'un destin contre lequel personne ne se serait dressé. Il n'y avait aucun honneur là-dedans, peu importe laquelle des deux issues.

"Si vous ne luttez pas pour sauver vos propres vies et vous complaisez dans une fausse illusion de protection je n'ai pas de temps à perdre à vous rejoindre."

Elle avait été un peu sèche et elle réalisa un peu tard qu'elle était sûrement allée trop loin. La jeune prêtresse bougea sur sa chaise, un peu mal à l'aise de s'être laissée emporter de la sorte, ses paroles rêveuses laissant place à de l'embarras. Elle ne put que bafouiller des excuses.

"Enfin... Je veux dire... Euh... Pas que je suppose que votre temps n'est pas précieux... Ou que vous pensez comme ça... Mais... Vous avez l'air de savoir beaucoup de chose... Vous faites sûrement des choses importantes, peu importe ce que vous faites... Je ne veux pas que vous ayez l'impression que j'insinue que vous êtes... Hum... Si ce n'est pas le cas et que vous vous battez, je veux toujours vous rejoindre, hein..."

Elle était intérieurement en train de prier pour qu'ils l'interrompent dans son flot de paroles embarrassées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leeröy Griséchine
Gardien du Repaire
avatar

Messages : 2270
Age : 25
Race : Worgen
Classe : Guerrier
Niveau actuel : 110
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Mar 06 Jan 2015, 23:36

Leeröy laissa l'humaine s'enfoncer dans ses paroles. Il commençait à bafouiller, embarrassée par ses propres dires. Agir avant de réfléchir... 
Le Worgen avait tué pour moins que ça mais en d'autres lieux, à l'abri des témoins... Et puis, avant de lui planter son épée en travers de la gorge, il voulait quand même l'écouter davantage.


Il prit alors son arme et l'enfonça dans le parquet de la taverne. Il le fit pour deux raisons: faire taire la prêtresse en train de bredouiller des phrases incomplètes et entendre le doux son du bois qui craque. 


Après avoir dévisager le tavernier, hurlant à propos de ce geste, il reprit la conversation avec l'humaine dont les pommettes avaient viré au rouge. 


"Tu as raison, la Horde de Fer est une menace. Pour l'Alliance, la Horde, pour Azeroth entier. Pour tout le monde? Surement pas... 

Elle ne menace pas la guilde, elle ne menace pas nos membres. 
Et pourquoi? C'est simple, car elle ne nous a jamais vu. Le nom de MortSure est connu des camps de cette Horde de Fer, les visages qui vont avec restent tapis dans l'ombre. 

Marquant une courte pause et s'avançant vers son interlocutrice en baissant la voix


Le Roi Varian Wrynn nous a confié une mission spéciale, nous qui sommes l'élite en matière de discrétion.
Tu serais bien étonnée du nombre de nos membres en ces murs.

Le worgen déplaça ses yeux dans les quatre coins de la pièce, il avait le compte.

Nous remplissons juste notre part du contrat. Notre seule priorité est de protéger les nôtres. Pour les autres, ça attendra...

Et sache que nous luttons pour notre propre existence plus que quiconque est capable de le faire sur un champ de bataille. Notre combat est quotidien, à chaque instant, nos vies sont en jeu. 

Donc, avant de continuer cette discussion, si tu n'es pas capable de te protéger toi-même, c'est nous qui n'aurons plus de temps à perdre avec toi. Car pour protéger ses frères d'armes, il faut d'abord savoir survivre par ses propres moyens. 

En es-tu capable?"

Le guerrier renforça son étreinte sur le pommeau de son épée tout en montrant un sourire diabolique, laissant entrevoir ses crocs acérés.

_________________
"La différence fondamentale entre l'homme ordinaire et le guerrier, c'est que le guerrier considère toute chose comme un défi, 
Tandis que l'homme ordinaire voit en toute chose soit une bénédiction, soit une malédiction."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méthanos
Pilier
avatar

Messages : 4114
Age : 31
Race : Elfe de la Nuit
Classe : Druide
Niveau actuel : 100
Inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Mer 07 Jan 2015, 10:26

Méthanos haussa un sourcil et esquissa un sourire quand la prêtresse lâcha sa tirade pleine d'impatience. Se pourrait-il que ce nobliau ne soit pas un poussin attendant sa becquée?

Puis il y eu Leeröy.

Tous les deux se connaissait bien maintenant. Il lui avait déjà vainement expliqué que, pour une bonne tranche des druides, empiler des objets en équilibre était un exercice subtil permettant d’affûter ses sens et calmer son esprit. Peine perdu. Par mimétisme ou provocation, le Worgen avant enfoncé son épée dans le parquet en y mettant tout son poids.
Ah bah forcément qu'elle va tenir debout comme ça! Aucune classe. se dit le Druide

Méthanos se leva et attrapa la serveuse intimidée qui contournait la table. Il la tira vers lui rapidement afin que son petit cri de surprise attire l'attention du tavernier. Sans un mot, il donna très distinctement quelques pièces d'or à la serveuse et agita ensuite sa paume sous son menton en direction du tavernier. Il se rassis pour finir d'écouter son compagnon d'arme. l'entretien pouvait continuer.

"ON FERME! beugla la tavernier. LE PROCHAIN QUI C'MANDE AURA D'LA PISSE DE TROLL!
-Ce que mon ami veut dire, avec plus de poil que de tact, est que notre guilde évolue sur des sujets très sensibles. L'anonymat y est plus un nécessite qu'une lubie. Pro-fil-eu-bas, articula le druide à l'adresse du guerrier. Du coup, nous prêtons une attention toute particulière aux nouveaux venus. Il ne faudrait pas qu'à la première contrariété, ils s'en aillent et racontent n'importe quoi à n'importe qui, n'est pas?
Le druide inspira un grand coup.
D'un point de vue purement administratif, notre contrat de guilde contient naturellement une close de rupture exceptionnelle, liée à des termes tels que "incapacité à la survie", au combat ou autre, si vous voyez ce que je veux dire."

Lorsque le druide finit, Il régnait un silence de mort dans la taverne. Les ivrognes et les fêtards s'étaient dépêchés de sortir, le tavernier et sa fille se font glissés dans l'arrière boutique. Pourtant ils n'étaient pas seuls. Plusieurs clients encapuchonnés étaient restés à leur table en silence et quelque silhouettes se tenaient debout dans das recoins sombre, comme apparus de nulle part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alloé
VIP
avatar

Messages : 721
Age : 30
Race : Humaine
Classe : Prétresse
Niveau actuel : 86
Inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Mer 07 Jan 2015, 12:07

Alloé faisait parti des personnes encore présentes. Elle regardait cette jeune prêtresse qui paraissait déterminée et totalement perdue en même temps devant Méthanos et Leeroy. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyaki
Nouvel arrivant
avatar

Messages : 8
Age : 23
Race : Humaine
Classe : Prêtresse
Niveau actuel : 100
Inscription : 06/01/2015

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Mer 07 Jan 2015, 18:00

Le worgen l'avait mal pris.

Il planta son épée violemment dans le plancher qui craqua en protestation. Le gérant de la taverne ne semblaient pas contents de la tournure de la situation - et Nyaki non plus. Il raconta que la Horde de Fer les laissait tranquille : une utopie, ça n'arriverait certainement pas si l'invasion réussissait, à moins qu'ils aient leurs déguisements infaillibles d'orc cachés quelque part, mais elle ne le railla pas par cette remarque, plus par absence de temps qu'autre chose. Elle suivait distraitement, du coin de l’œil, une transaction discrète entre l'elfe et le gérant qui ne pouvaient signifier que des problèmes, alors que le worgen lui demandait d'un air menaçant si elle savait se défendre. Il resserra sa prise sur la paume de son épée et montra les crocs.

Sans réfléchir, purement par réflexe, la prêtresse laissa sa main se précipiter sur le bâton accroché à son dos alors qu'elle se relevait pour faire face au guerrier menaçant, en posture défensive. Sous la panique autour d'eux des nombreux manants qui se dépêchaient de quitter la taverne dans un grand raffut, ses lèvres formèrent silencieusement un mot de protection qui l'entoura et que tout adepte du combat avait certainement pu reconnaître. Mais elle s'en moquait : c'était la seule protection, avec sa couverture d'ombre, qu'elle avait à sa disposition et elle comptait vendre chèrement sa peau en cas d'attaque.

L'elfe de la nuit lui adressa plus ou moins les mêmes paroles, plus gentiment, mais cela ne la calmait pas. Dans le silence pesant il restait des personnes encapuchonnées dans la taverne qui suivaient la conversation avec attention... beaucoup trop de personnes. Cette guilde ne semblait pas si banale que ça.

"C'est une menace ?" Elle articula bien sa phrase sous l'effet de la peur. Non, pas la peur. La peur elle avait appris à la contrôler depuis bien longtemps. C'était l'effet du stress, de la tension. Elle pouvait sentir son cœur battre à tout rompt face à tant de menace invisible.

Elle ne voyait pus vraiment l'elfe qui lui demandait si elle savait tenir sa langue. Elle n'avait d'yeux que pour le worgen qui tenait fermement son épée. Son regard balaya la salle avec attention. Toute possibilité de fuite au cas où était utopique et ils étaient trop nombreux pour qu'elle puisse les affronter et espérer en sortir vivante. Ses sourcils se froncèrent légèrement sous l'effet d'une intense réflexion alors qu'elle envisageait ses possibilités et les scénario possibles. Elle ne voyait pas quelle raison ils pouvaient avoir de vouloir la tuer, et pourtant. Le worgen semblait être un sanguin. Ils pouvaient être une bande de brigands qui se payaient sa tête en attendant de la détrousser. Ou alors ça faisait tout simplement parti d'un test. Elle ne rompit pas le silence, fixant les deux personnes en face d'elle, guettant du coin de l’œil toute trace de mouvement, en attendant la réponse à sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alloé
VIP
avatar

Messages : 721
Age : 30
Race : Humaine
Classe : Prétresse
Niveau actuel : 86
Inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Mer 07 Jan 2015, 18:17

Alloé, qui n'était plus tout à fait elle-même depuis la Pandarie se leva et éclata d'un rire fou:


- Une menace... vous n'auriez rien pu entendre si nous voulions vous tuer! C'est une question j'ai répondu à la votre, répondez à celle de mon camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leeröy Griséchine
Gardien du Repaire
avatar

Messages : 2270
Age : 25
Race : Worgen
Classe : Guerrier
Niveau actuel : 110
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Jeu 08 Jan 2015, 00:33

Le worgen se leva, du haut de ses 2 mètres passés, et retira l'épée du sol avec une facilité déconcertante. 


Il souleva son arme comme s'il allait exécuter une frappe verticale sur son adversaire. Il mit un pied en arrière, histoire d'être stable lors de son attaque. 


La lame s'inclina légèrement en arrière, pour prendre un peu d'élan. 


Au moment de redescendre son épée, celle-ci frôla la prêtresse qui, protégée par son mot de protection, ne prit même pas la peine de se reculer, avant de se ranger dans son fourreau.


Le but de cette manœuvre n'était en aucun cas de toucher sa cible mais de voir la réaction de celle-ci. Il fallait bel et bien constater que l'humaine n'avait pas froid aux yeux. Un élément important pour survivre. La peur rend faible, être sans peur est impossible mais savoir combattre ses peurs est un atout à ne pas négliger.


Leeröy regarda Alloé avec un grand sourire: 


"Je vous remercie Dame Alloé d'avoir pris ma défense. C'est très aimable à vous. 
Je vais reprendre ma discussion avec cette jeune femme impulsive. 

Le guerrier montra de la main la chaise sur laquelle était assis auparavant Nyaki. 


Range ton bâton, je ne vais pas te combattre. Mon attaque, si j'avais voulu qu'elle te touche, aurait brisé ta protection et fendu ton crâne en deux. 

Reprends tes esprits et assis toi, je te prie.

Si l'on t'a amené ici, ce n'est pas pour te menacer mais pour te tester. Ceci était ta première épreuve.

Leeröy s'appuya d'une main sur la table, se pencha en avant et tendit sa main.


Je me présente: Griséchine Leeröy. Si Gilnéas ne t'est pas inconnue, tu as peut être déjà entendu ce nom. 

Présente toi briévement et suis le "conseil" de ma camarade."

_________________
"La différence fondamentale entre l'homme ordinaire et le guerrier, c'est que le guerrier considère toute chose comme un défi, 
Tandis que l'homme ordinaire voit en toute chose soit une bénédiction, soit une malédiction."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méthanos
Pilier
avatar

Messages : 4114
Age : 31
Race : Elfe de la Nuit
Classe : Druide
Niveau actuel : 100
Inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Jeu 08 Jan 2015, 01:28

Méthanos ne cilla même pas tadis que le Worgen testait les nerfs de la prêtresse. aucune réaction: elle était ou bien très lente, ou déterminée. Ses regards furtifs autour d'elle nullifia première option: elle évaluait son environnement, calculait ses options...
L'avait-il menacé? Il ne le pensait pas. Pour lui, rejoindre une guilde était au moins aussi sacré que les marriages d'humains. "Liés pour le meilleur et le pire... jusqu'à ce que la mort nous sépare..."
Alloé prit la parole pour dissiper le malentendu. Gare à l'escalade...
Et Leeröy qui en remet une couche... qui était le plus impulsif des deux?

Méthanos garda le silence et continua d'observer la nouvelle venue. Il voulait savoir de quelle étoffe était faite la prêtresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyaki
Nouvel arrivant
avatar

Messages : 8
Age : 23
Race : Humaine
Classe : Prêtresse
Niveau actuel : 100
Inscription : 06/01/2015

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Jeu 08 Jan 2015, 21:23

/HRP
Ah, je commence à mieux comprendre la nécessité de l'attente d'une semaine pour la réponse - qui m'avait étonnée (et embêtée) au début.

Bien sûr, elle m'embête toujours, parce que j'ai hâte de savoir l'issue finale (je devrais ?), mais elle ne m'étonne plus trop. =p
HRP/


Quand quelqu'un se met à éclater de rire de façon démentielle en vous disant que vous n'avez rien à craindre, par une démonstration qui dit que sinon vous seriez déjà mort, quelle est votre réaction ? Bon, oui, peut-être que vous êtes un cas à part, mais pour le commun ça a un peu l'effet inverse. Nyaki eut beau tenter de faire l'effort de se détendre, son instinct lui criait l'inverse.

Quand le guerrier rata son attaque de façon volontaire, elle parvint quand même à faire baisser d'un ton cet instinct et se rassit, bien qu'une partie d'elle-même n'avait qu'une envie : partir d'ici et mettre un terme à ce qui commençait à se transformer en folie. Elle se promit de ne plus accepter de rendez-vous dans un quartier à la réputation douteuse.

Nyaki serra la main tendue du worgen. Son nom de famille ne lui était pas inconnu : il était lié aux Grisetête, la famille royale de Gilnéas qui avait décidé d'arrêter d'aider l'Alliance puis reprit contact quand ça l'arrangeait. Sa famille avait certainement eut son mot à dire dans l'histoire, et le patriotisme - racisme - qu'elle avait acquise, comme beaucoup, avec la discrète propagande de l'Alliance quant à cette affaire ne put empêcher son "Enchantée... Oui, j'ai entendu parler de votre famille..." de refléter une partie de sa rancoeur. Ça expliquait à ses yeux pourquoi le conflit de la Horde de Fer ne le concernait pas au point qu'il se sente en danger : il n'aurait qu'à construire un mur autour de lui pour que les orcs le laissent tranquille.

La prêtresse choisit de laisser cette rancœur de côté pour l'instant. Apparemment, il voulait combattre quand même, sinon il ne serait pas dans cette guilde qui disait agir sur les ordres de l'Alliance.

Elle s'était présentée brièvement lors de sa lettre mais à la lumière des autres personnes qui l'entouraient il semblait nécessaire de le refaire. "'Nyaki' Sabledor, j'ai appris à utiliser la Lumière auprès des meilleurs instructeurs de Hurlevent et je mets ce pouvoir au service des innocents." Elle ne put empêcher un sourire de fierté en évoquant ses professeurs qui lui avaient beaucoup appris tout au long de sa courte vie. Prôner encore une fois la justice était sans aucun doute naïf mais elle ne pouvait s'en empêcher. Si elle se battait c'était pour protéger, et pas pour sa gloire personnelle.

Elle continua de regarder le worgen avec une expression de défi. "Je sais me débrouiller par moi-même, je l'ai fait jusque là, comme je l'ai déjà dit à votre ami. Mais je veux simplement faire plus que ça et accomplir des choses que je ne pourrais pas faire seule."

Elle se tourna vers l'elfe de la nuit. "Mais je ne cherche pas la gloire pour autant, je veux juste faire mon travail. Je sais tenir ma langue, je ne vais pas raconter les secrets de l'Alliance ou qu'une autre organisation m'aurait confié sous tous les toits." Elle se sentait un peu insultée qu'ils puissent l'imaginer. Ce n'était même pas une question de liens sacrés (comme était en train de penser Méthanos dans sa tête) mais plus une question de devoir et de respect. "À moins qu'ils ne soient une menace pour des innocents, ou ce monde, bien sûr.", ajouta-t-elle en observant l'elfe droit dans les yeux. Il semblait être le responsable qui l'avait attiré à cet entretien qui ressemblait plus à un guet-apens qu'autre chose (malgré leurs dires). Pas qu'elle le remette encore une fois en question, mais juste qu'ils avaient des méthodes douteuses et pouvaient bien cacher des secrets embarrassants, voire dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyaki
Nouvel arrivant
avatar

Messages : 8
Age : 23
Race : Humaine
Classe : Prêtresse
Niveau actuel : 100
Inscription : 06/01/2015

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Dim 11 Jan 2015, 21:03

Ils la regardèrent sans rien dire. Un silence embarrassant se prolongea mais Nyaki avait du mal à le rompre. Elle ne voyait pas vraiment quoi rajouter après ses réponses. Elle avait pour habitude de représenter l'Alliance, c'était l'une des missions qu'on lui avait confié dans le nouveau monde, et elle était habituellement à l'aise quant à savoir quoi dire dans ce genre de situation. Mais là il s'agissait de se représenter elle-même, un exercice qui s’avérait étrangement différent et dont elle n'avait pas l'habitude.

Elle n'aimait pas vraiment monologuer. Dans son expérience c'était les autres qui le faisait et elle qui apportait une solution. Elle fut la première étonnée de constater son hésitation dû à son malaise (entre autre à cause du silence).

"Donc, euh..."

Il n'y avait pas un discours à répéter; ou en tout cas elle ne le connaissait pas encore. Son statut au sein de l'Alliance, que ce soit noble ou, par la suite, commandant, avait toujours suffit à justifier les missions qu'on lui donnait.

Mais ça ne voulait pas dire qu'il n'y avait pas d'autres justifications derrière ses missions. Allez, Nyaki, reprend toi ! Si tu ne le méritais pas on le saurait depuis longtemps, tu aurais raté tes missions et ils n'auraient pas persisté à t'en donner des nouvelles de plus en plus importantes. Elle prit son temps pour poursuivre, parlant doucement pour avoir le loisir de choisir ses mots.

"Je veux rejoindre votre guilde pour luter avec vous contre la Horde de Fer ou toute autre menace qui se lèverait contre l'Alliance, ou ce monde..." Elle rajouta avec un léger sourire : "Ou la guilde." Tant que les trois ne se contredisaient pas, mais cela allait de soi.

"Et je m'estime suffisamment compétente pour ne pas être un poids et suffisamment disciplinée pour ne pas être une nuisance. Vous n'avez qu'à consulter mes rapports." La justification était un peu légère au vu des membres en face d'elle. Ils n'avaient pas l'air d'être des fervents défenseurs de la paperasse à en juger par leur comportement. C'était avant tout des guerriers qui se battaient pour leur propre vie avant d'être des soldats de l'Alliance.

"Et sinon, vous aurez tout le loisir de me congédier, non ?"

Elle tenait toujours son bâton dans sa main droite, perpendiculairement au sol, mais elle relâcha un peu sa prise et l'allongea sur ses genoux. Elle était moins méfiante quant à une éventuelle attaque et baissait sa garde. Il était évident maintenant que s'ils avaient voulu attaquer ils l'auraient fait depuis longtemps. Maintenant elle attendait juste que la conversation se poursuive... ou s'arrête ici et maintenant avec eux qui lui diraient qu'ils n'avaient pas besoin d'un soldat presque inexpérimenté par rapport à eux dans leurs rangs. (Cela ne faisait après tout que un mois qu'elle avait rejoint le combat en Draenor, sans parler de leurs exploits passés.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leeröy Griséchine
Gardien du Repaire
avatar

Messages : 2270
Age : 25
Race : Worgen
Classe : Guerrier
Niveau actuel : 110
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Dim 11 Jan 2015, 21:38

Ce silence, Leeröy l'avait à diverses reprises rencontré. Il était pesant, angoissant, inquiétant. Ce n'était pas le genre de silence qui présageait de bonnes choses.


La prêtresse se sentait embarrassée par la situation, cela se voyait nettement à son visage. Elle cherchait ses mots, tentant d'être convaincante.


Ce qu'elle ne savait sûrement pas, c'est que le verdict allait tomber sous peu. Certains avaient déjà fait leur choix, d'autres attendaient les paroles qui feraient pencher la balance d'un coté.


La taverne était à présent totalement vide. Il ne restait que les membres de la guilde. Même le tavernier était parti de peur qu'ils s'en prennent à lui. 


Dehors, la nuit commençait à tomber, la lune montrant son plus bel éclat. Ses rayons éclairaient partiellement la salle dont les bougies avaient été éteintes. Les zones d'ombres semblaient bien plus terrifiantes. 


Le guerrier s'éclaircit la voix et rompit le silence:


"L'Alliance... A la base, nous sommes tous des soldats de l'Alliance prêts à protéger notre faction au péril de nos vies. 
Et puis, il y a ces personnes qui prennent une autre voie, de gré ou de force. C'est le cas pour nous. 

Nous avons "quitté" l'Alliance, nous avons formé un groupe capable de vivre sans être au crochet de notre cher bon roi Varian Wrynn. 

Tu dois avoir du mal à croire cela et pourtant, c'est de cette manière que nous existons encore.
Tu dois maintenant te demander comment faisons-nous pour survivre sans l'Alliance derrière nous. 

Et bien, nous sommes... comment dire.... différents. Spéciaux si tu veux. 

Connais-tu le SI:7? Je présume que oui. Même les péons de la Horde en ont déjà entendu parler. Dis toi que notre guilde est une sorte de SI:7 d'élite. La discrétion est notre maître mot.

Si je te dis tout cela, c'est parce que certains d'entre nous pensons que tu as les capacités pour faire parti de notre communauté. Ce n'est pas par hasard que nous t'avons choisi. 

Nous connaissons ton passé, tout du moins proche. Nous t'avons espionné en Draenor. C'est là bas que les plus forts guerriers se trouvent et nous faisons une liste de ceux qui, pour nous, méritent de nous rejoindre.


Donc nous n'avons que faire des rapports que tu mentionnes. Nous avons déjà les nôtres à ton sujet.

Cependant, sache que cet entretien permet de voir si, en fin de compte, tu corresponds à nos attentes comme avec mon test de tout à l'heure. 

Dernier point: chez nous, on ne congédie pas. Si tu ne conviens pas, tu n'en ressors pas vivant. C'est cruel, je sais. Des fois, je me dis même qu'il vaudrait mieux pour certains que l'on ne s'intéresse pas à eux."

_________________
"La différence fondamentale entre l'homme ordinaire et le guerrier, c'est que le guerrier considère toute chose comme un défi, 
Tandis que l'homme ordinaire voit en toute chose soit une bénédiction, soit une malédiction."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyaki
Nouvel arrivant
avatar

Messages : 8
Age : 23
Race : Humaine
Classe : Prêtresse
Niveau actuel : 100
Inscription : 06/01/2015

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Lun 12 Jan 2015, 17:55

"Pardon ?"

C'était le dernier point qui l'avait fait tiquer. Elle ne savait pas si elle avait interrompu le worgen ou pas mais elle posa brutalement sa question sans trop s'en préoccuper après qu'ils disent qu'elle n'en ressortirait pas vivante.

Non, c'était bien beau les discours sur le fait que ce soit une organisation secrète à la manière du SI:7, indépendante de l'Alliance, tout en respectant les ordres du roi de Hurlevent malgré tout - donc qui agissaient pour le compte de l'Alliance à priori. Il suffisait de voir les ordres qu'on leur confiait - qu'ils allaient lui confier - pour savoir si ça allait dans le sens des intérêts qu'elle voulait servir et sinon elle pouvait toujours s'excuser et partir.

Mais il venait de dire qu'elle ne pouvait pas faire ça.

"Vous me demandez d'offrir ma vie pour une cause que j'ignore ?" Demanda-t-elle en serrant les dents. Elle ne put s'empêcher de sortir un "Ha ha !" partagé entre un rire franc et hautain. Elle les regarda un à un pour voir qu'ils avaient tous une expression sérieuse et qu'ils n'étaient apparemment pas en train de rigoler.

"Je ne suis pas suicidaire vous savez. Je ne vais pas miser ma vie sur une organisation dont je ne sais rien. Ce serait mal me connaître avec vos "rapports"."

Elle était énervée et elle ne savait pas trop pourquoi. Peut-être à cause de leurs méthodes trop dramatiques ? Elle n'aimait pas l'idée qu'une guilde dispose de ses membres s'ils ne convenaient pas ou s'ils voulaient arrêter le combat pour fonder une famille et mener une vie normale après des années de loyaux services. Que leur vie puissent s'arrêter là, comme après un pacte avec le diable. Elle se rendit compte qu'elle parlait autant pour elle que pour les futures personnes qui pourraient rejoindre cette guilde.

"Vous m'avez demandé des choses sur moi mais vous n'avez pas vraiment parlé de vous. Je ne vois pas ce qui justifierai un tel sacrifice... Ce que vous pourriez m'offrir en échange de ma vie, et dont je pourrai profiter avec cette épée suspendue au dessus de moi."

Elle tenait sa tête plus haute que pendant tout le reste de l'entretien, agacée et énervée, mais revêtant néanmoins une posture hautaine et glaciale. Sans doute que sa noblesse et tous ces cours sur la bonne posture à revêtir lors des occasions officielles (dont elle n'avait jamais été tellement friande) ne se voyait jamais autant qu'à cet instant où elle faisait en quelque sorte son devoir, qu'on lui avait appris et qu'elle avait adopté : défendre des innocents, et où elle refuserait systématiquement de céder au moindre chantage de ses opposants et se montrerai la plus ferme possible. Le manque d'assurance de plus tôt s'était envolé alors qu'elle était enfin dans une situation qu'elle connaissait bien.

Elle attendait de voir ce qu'ils allaient dire. S'ils allaient dire que si leurs méthodes ne lui convenait pas, qu'elle ferait mieux de partir tant qu'elle le pouvait encore. Qu'ils lui disent qu'ils en avaient trop dit et qu'ils devaient la tuer maintenant. Ou alors qu'ils disent que c'était la blague qu'ils sortaient aux bizus pour voir ceux qui chiaient dans leur froc ou ceux qui étaient un peu fou ou trop téméraire.


Dernière édition par Nyaki le Mar 13 Jan 2015, 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méthanos
Pilier
avatar

Messages : 4114
Age : 31
Race : Elfe de la Nuit
Classe : Druide
Niveau actuel : 100
Inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Mar 13 Jan 2015, 14:10

Méthanos était resté silencieux. Elle comprenait vite. L'alternance de dramaturgie et de menace était assez chaotique pour soupçonner la mise à l'épreuve.

"En fait, c'est assez simple. Si l'on vous balade, depuis tout à l'heure, c'est que l'on veut s'assurer que vous soyez fiable, dit-il tout penaud. En nous rejoignant, nous vous ferons confiance comme à une frère ou une soeur, et ce dés la première heure. Nous ne souhaitons pas à ce que ça devienne une vulnérabilité pour nos membres les plus...sensibles. D'un point de vue performance, nous évitons les gens qui donnent plus d'excuses que de résultats. pour toutes ces raisons, nous portons un très grand soin à l'arrivée des nouveau venus afin d’éviter tout désagrément, pour chacun des partis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leeröy Griséchine
Gardien du Repaire
avatar

Messages : 2270
Age : 25
Race : Worgen
Classe : Guerrier
Niveau actuel : 110
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Mar 13 Jan 2015, 19:16

[HRP] 

Suite à la semaine de votes internes, j'ai l'honneur et le plaisir de t'annoncer que tu intègres pleinement nos rangs.

Alloé sera ton mentor, elle te donnera les principales informations pour bien démarrer dans la guilde. 

Tu peux dès à présent whisper Hippocrate(Grufalo), Atalys (Jelana), Oko (Marghul) ou Leeroy pour te faire guilder IG.


Bienvenue à toi!  Very Happy


[/HRP]

_________________
"La différence fondamentale entre l'homme ordinaire et le guerrier, c'est que le guerrier considère toute chose comme un défi, 
Tandis que l'homme ordinaire voit en toute chose soit une bénédiction, soit une malédiction."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alloé
VIP
avatar

Messages : 721
Age : 30
Race : Humaine
Classe : Prétresse
Niveau actuel : 86
Inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   Mer 14 Jan 2015, 17:56

Alloé qui n’avait plus dit mot jusque là, décida que le suspense avait assez duré. Elle s'approcha de Nyaki, mielleuse, et lui dit:

- Résumons, tu es venue, tu as parlé, ils ont parlé, vous vous êtes menacés... personne n'est mort... Alors que dis tu de nous suivre et de nous découvrir.

Puis, comme transformée, avec un air enfantin:

- S'il te plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nyaki, prêtre omcré (ou "sabre" mais ça prêtre à confusion)
» Shubibiman sort son sabre
» On le savait déjà mais...
» Le Sabre et le Marteau.
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MortSure :: L'étreinte :: Recrutement-
Sauter vers: