AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Candidature de Breizhhinata

Aller en bas 
AuteurMessage
Breizhhic
Participant


Messages : 11
Age : 35
Race : elfe de la nuit
Classe : druide
Niveau actuel : 110
Inscription : 18/12/2017

MessageSujet: Candidature de Breizhhinata   Mar 19 Déc 2017, 00:35

Candidature de Breizhhinata : 

Breizhhinata :
Druide 110
Tank car je me sens une âme protecteur, accessoirement boite a outils avec mes autres spé par souci d'aider
Elfette de la nuit
Gratouilleur TDC...(dépeceur 800(tout les plans)/Travail Du Cuir 800(tout les plans)) archéo 800, cuisine 800(tout les plans), pêche 800, secourisme 800(tout les plans)

Nicolas :
35 ans
assez perfectionniste, patient, persévérant et en défaut, assez perfectionniste, assez agaçant et parfois bavard
jamais fait partie de guilde purement JDR mais je respectais les roleplayers croisé et j'essayais parfois d'intégrer leurs événements

Je joue depuis mai 2006 (ouverture des portes d'Ahn Qiraj), durant Vanilla j'étais un newbie de bonne volonté. A Burning croisade, j'ai aider ma guilde a survivre montage de raid gestion de strat gestion de tension en tant qu'officier). A wotlk, j'ai fais partie des sentinelles d'argent. A cataclysme, j'ai navigué entre quelques guildes avec des hauts et des bas...;cela c'est poursuivit à pandarie durant laquelle j'ai fait une pause suite a la politique de Blizzard. J'ai repris peu avant Wod où j'ai rejoins une guilde a vocation hf (là ou j'ai rencontré Tinkera pour la première fois), la guilde s'est dissoute par des tensions internes et j'ai rejoins un ami de longue date Mikonos chez Concordia Aeternam) puis fusion avec la guilde embrase moi pour créer aedis témis...peu après la sortie de légion. 

Ma gulde actuelle se désagrégeant peu a peu suite a la défection de notre gm et rl (pour des soucis irl qu'il a), je souhaite rejoindre vos forces aux cotés de Tinkera et d'autres membres qui semble m'apprécier malgré mes défauts

Ceux que je n'accepte pas dans une guilde, c'est laisser sur le coté des gens qui s'investisse dans la guilde...je pars du principe que doué ou pas ..;l'important est de faire de son mieux...généralement je peux quitter une guilde pour deux raisons ..;soit la guilde est morte ..;soit la guilde a une ambiance détestable. 

Je pense pouvoir vous apportez de l'aide en jeu, par le farm, l'aide, le renseignement, éventuellement les connaissances et amis pouvant nous aider ponctuellement.

Je joue assez régulièrement mais je peux avoir des impératifs par des imprévus (prenant par à l'éducation de mes neveux mais ceci est une longue histoire)

Je suis disponible pour toutes questions que vous souhaiteriez me poser; (en espérant ne pas avoir fait trop de faute^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhhic
Participant


Messages : 11
Age : 35
Race : elfe de la nuit
Classe : druide
Niveau actuel : 110
Inscription : 18/12/2017

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Mar 19 Déc 2017, 06:26

Il y a bien longtemps, dans la forêt d'Ashenval, je vu le jour. Une tite boule de pwal comme toutes les boules de pwal que sont les tits noursons. Ma mère veillait sur moi d'un œil bienveillant tandis que je vivais de folles aventures : combat à mort avec une araignée, la poursuite des papillons, la dissimulation experte dans les tas de feuilles et les buissons. C'était l'insouciance de ma prime jeunesse. 

Un soir, alors que nous apprêtions à dormir sur une paillasse de feuilles et de mousse à l'ombre d'un grand arbre, ma mère se redressa en humant l'air. Son attitude inquiète m'intrigua. Pourquoi donc ma mère agissait-elle de la sorte ? Un bruit étrange retentit au loin, un bruit que je n'avais jamais entendu. Je connaissais celui du vent dans les feuillages, les grognements des bêtes de la nuit qui m'effrayait parfois, celui des rochers se percutant lorsque je provoquais un éboulis... Mais ce bruit là, j'en ignorais la cause. Agitant mes tites noreilles, je relevais la tête, curieux. Ma mère me fit comprendre que je devais me dissimuler dans l'ombre de l'arbre éclairé par la lune et de me tenir tranquille et en silence. Tout à coup, j'entendis de l'autre coté un son retentissant, un être étrange venait dans la clairière en soufflant dans un instrument. Le son se répercutait contre les troncs amplifiant le bruit. cela me terrifia et je me blottis contre le tronc, dissimulés avec ma mère dans l'ombre. Je n'étais pas le seul a être terrifié, des animaux de toutes sortes s'enfuirent vers l'autre bout de la clairière quand une clameur s'éleva et je vis apparaître plein d’être, certains portaient de la fourrure, d'autres ayant la peau verte, la lueur de leurs torches et de la lune se reflétant dans ce qu'ils tenaient en main...Ils tuèrent en rigolant...massacrant nombres de mes camarades de jeu, un cerf tentant de fuir vint dans notre direction .. ma mère dit de fuir dans la direction opposé à cette troupe ..elle m’emboîta le pas, m'aidant du mieux qu'elle le pouvait...mais paniqué, je trébuchais sur une souche, ma mère voyant cela se plaqua sur moi, me dissimulant du mieux qu'elle put tout en faisant face à ces monstres. il y eu des hurlements de fureur de la part de ma mère, elle se battit tandis que je me cachais dans un creux sous la souche. j'entendis des cris de douleurs s'éloignant. Je me retrouvais seul, pleurant en silence. La peur m'étreignait les tripes, la nuit s'était obscurcit, le ciel se couvrit de nuage. Je m'endormis sans m'en rendre compte assommés par l'intensité de ces sentiments.

Au matin, le bruit des oiseaux me tira de mon sommeil. Les premières lueurs de l'aube pointaient à l'horizon, peinant difficilement a atteindre la clairière mais éclairant tout de même les traces de lutte qui s'y étaient déroulé, mes amis de jadis ....massacrés....ma mère ..introuvable...je me risquais discrètement hors de ma cachette, l'oreille dressé à la moindre alerte. Je furetais, cherchant des indices sur là où ma mère avait dû les finir. De ma mémoire, ma mère avait toujours été la plus forte, nul ne lui tenait tête ..pas même le gros Erhir, le sanglier belliqueux. J’avançais prudemment mais sûr que j'allais la retrouver au détour d'un sentier...si elle n'était revenu c'est qu'elle avait dû être bloquée par la montagne de cadavres qu'elle en avait fait...ou alors elle était partit me pêcher deux trois poissons pour me revigorer après ces tribulations nocturnes...mais au fond de moi, plus le temps passait...plus je me remémorais cette expression que je ne lui connaissais pas ..je ne saurais dire...inquiétude ? Cela avait un peu de ça quand elle s’inquiétait de me voir tourner imprudemment autour des ruches....peur ? Non..c'est impossible ..ma mère n'avait peur de rien...perdu dans mes pensées tout comme dans la forêt, j'errais un peu à droite et à gauche, n'osant quitter trop loin la clairière des fois que ma mère revint me chercher...Puis à force de déambuler autour de la clairière, je vis une masse de pwal, c'était ma maman!!!, J'accourus à ces cotés lorsque je tressaillis, elle ne bougeait pas ...le sol était rouge tout autour et du sang séchait de ces multiples plaies... Inquiet, je m'approchais de ma mère. Elle ne réagit pas à mes léchouilles. Je me souvins d'une fois où gambadant à coté d'un fourré d'épineux, je vins à tomber dedans, et moi aussi je m'étais retrouvé tout sanguinolent. Ma mère m'avait léché les blessures tout en me conseillant de dormir pour hâter ma guérison .. j'en vins donc à la conclusion suivante ...elle avait vaillamment combattu, mis en déroute les monstres et elle dormait à poings fermés pour récupérer de ses blessures. Je me mis donc a léchouiller les plaies de ma maman et je me blottit à coté d'elle, m'endormant moi aussi...Je restais là durant quelques jours, me disant que vu le combat qu'elle avait mené, il était normal qu'elle dorme un peu plus qu'à l’accoutumé. Puis la faim vint à me tenailler, je retournais chercher à manger...des racines, des plantes, des baies.. le ventre plein je revenais auprès de ma mère lorsque je vis des oiseaux lui tourner autour. je les chassais, ils ne devaient pas enquiquiner le repos de maman .. Les jours passèrent et ma maman ne se réveilla pas ... son corps était devenu froid, les mouches l'assaillaient. Je me fis une raison...ma mère ne dormait pas ...je me mis a pleurer à chaudes larmes...Je ne savais où aller... que faire ...lorsque je ne pu plus supporter Dame Nature reprendre son bien, voir ma mère devenir une charogne...je m'en fus...pleurant ..errant de ci de là...Je resta un moment dans les lieux que nous avions fréquenté mais cela s'avéra trop douloureux pour moi...chaque clairières, chaque ruisseaux étaient un lieu de ce bonheur perdu...je m'aventura dans une partie de la forêt que je ne connaissais pas...

Quelques jours après m’être aventuré dans ces lieux inconnus, je tombais sur un drôle d'arbre, il y avait une ouverture et dedans se trouvait d'étranges objets. La curiosité prenant le pas sur la crainte, je me glissais discrètement dans l'édifice...les lieux étaient déserts..je furetais un peu ..lorsque mon odorat détecta une odeur que je connaissais bien ...du miel ...je m’enfonçais plus encore dans ce lieu lorsque j'entendis des bruits de pas venant vers l'entrée. je me précipitais dans la première cachette venue, derrière une jarre dans l'ombre .. et je vis un être élancé, semblant parler avec un petit oiseau, puis ce dernier s'envola...l’être en question se dirigea d'un pas souple et détendu vers mon coté tandis que je me terrais contre le mur. Il sortit une vasque et la remplit de miel, retourna à la table près de l'entrée et posa la vasque au sol..Puis il s'adressa à moi : 

"N'ai crainte, je ne te veux aucun mal"..

Je restais interloqué. Ça arrivait à maman de parler aux autres animaux mais j'étais encore trop jeune pour les comprendre ..alors encore moins pour leur parler.

"Allons ! du courage mon nourson"

Sa voix douce et apaisante me rassurait mais je mis tout de même un certain temps à sortir de l'ombre.

Pour me mettre en confiance, il se présenta. il se nommait Enorhandir, il était un druide ermite qui s'était retiré loin des siens pour se ressourcer après de longs combats qu'il dû mener par le passé. J'étais dans sa demeure et l'oiseau qui l'accompagnait l'avait avertit de ma présence en son logis.

Je m'approchais doucement de la vasque et je me mis à laper timidement le divin nectar, tout en gardant un œil sur l'elfe, toujours sur le qui vive, près à m'enfuir au moindre geste louche. Il demeura impassible, me regardant avec bienveillance me rassasier. La nuit étendait peu à peu son manteau noir au dehors. Il appela alors des lucioles qui vinrent tourbillonner paisiblement dans la demeure. La vasque finie je reculais en marche arrière me blottir dans l'ombre toujours un peu craintif, et il commença à manipuler un drôle d'objet..l'extérieur était en écorce, l'intérieur était semblables aux feuilles des arbres..puis ..je dus m'assoupir..;je ne sais plus ..Au réveil, le jour pointait le bout de son nez, l'elfe était étendu sur une couche qui me semblait aussi moelleux que la mousse des sous-bois. je furetais encore un peu, plus curieux que craintif. Dans ma maladresse, j'heurtais une jarre qui vins se briser au sol. Loin de se fâcher ou de sursauter, l'elfe se contenta d'ouvrir un œil, de sourire et de me demander si j'avais passé une bonne nuit. Pas fier de moi, j'opinais du chef tout penaud. Il se leva tranquillement, vins ramasser les éclats en me disant de faire attention de ne pas me blesser sur les tessons. Puis il commença à me poser quelques questions...comment je m’appelais, où vivais-je, comment étais-je parvenu jusqu'ici...

J'ignorais mon nom...maman m’appelait tout le temps mon nourson, chéri, parfois elle disait même mon lapin pour me taquiner sur mes oreilles qui gigotaient parfois en tout sens lorsque j'étais curieux...d'où je venais...bah de la forêt...d'Ashenval..ma mère m'avait un peu raconté le monde m'avait dit qu'ici dans la forêt d'ashenval c'était le meilleur endroit pour les noursons...quand à pourquoi j'étais ici ...je ne pu refréner mes larmes et je me mis à pleurer...le druide compatissant attendit que mes larmes cessent et que je fusses enfin capable de m'exprimer...je lui racontais cette nuit de cauchemar...je lui racontais la peur, l'angoisse, la tristesse entre deux sanglots...Parvenu à la fin de mon récit, il me demanda quelques renseignement sur ma mère, si je connaissais son nom ...non je ne l'avais toujours appeler que maman...sur son physique, des taches dans le pelage, ourse grise ou marron..Je tachais de lui répondre de mon mieux..puis me voyant encore larmoyant, il ouvrit ses bras et je me réfugia dans son étreinte...Peu de temps après, il rédigea une lettre qu'il confia à son ami à plume et celui ci disparu hors de ma vision ...Quelques temps après il reçut une réponse. Il me dit qu'il se chargerait de m'apprendre les bases de ce que je devais apprendre.

le temps passa, des jours, des semaines, le temps que je me sente chez lui comme chez moi...il y eu un peu de casse..ma maladresse est un trait qui me serait à jamais lié...

Un jour, il me dit qu'aujourd'hui il m'apprendrait des choses me concernant ...curieux, j'agitais mes noreilles en tout sens. Il pris une longue inspiration et me dit de ne pas avoir peur...puis il se changea à son tour en ours ...;quel ne fut pas ma surprise .j'en suis tombé sur le cul ..dans tout les sens du terme..il sourit et me dit que les druides peuvent prendre différentes apparences, dont l'ours, ...puis il se changea en panthère j'eu un geste de recul ..il se retransforma en elfe et me demanda si j'avais compris ce qu'était un druide...Je lui répondit que c'était un elfourchat ? ..il rigola .. tiens les bêtises que je raconte ..ça aussi un trait qui me lâcherait pas ... Il m'expliqua donc que les druides ont la bénédiction d'une déesse, Elune, qui leur accorde le pouvoir de changer d'aspect, de sortilèges, de connaissances liés à la Nature et à la magie. J'écoutais, avide d'en savoir plus sur ce sujet. Puis il m'instruisit sommairement sur l'Histoire du peuple elfe. Je ne voyais pas en quoi cela me concernait mais j'écoutais ces histoires. il m'appris qu'il y a eu, à une époque, différents courants druide se séparèrent en ordre ..l'ordre de la griffe, l'ordre de la serre, etc...il me dit qu'une grande partie de l'ordre des ours voulurent se retirer du monde et devenir des ours a par entière ..dégoûtés de la politique que menaient certains elfes au pouvoir. Ils s'isolèrent ..se repliant dans le refuge des saisons où une majorité hibernèrent, une petite minorité se dispersèrent aux quatre vents...j'écoutais avec intérêt ce savoir qu'il me divulguait..cela voulais dire que des ours aux superpouvoirs vagabondaient de par le monde ? En faisait-il lui aussi partie ? Était-il l'un d'eux ? il hocha la tête..il se métamorphosa en animal incongru...ça avait des plumes...ça avait des bois... ça avait un curieux bec...et ça semblait bien dodu...je ne pu m’empêcher de rire ..je le vis alors incanter des paroles magiques et un vieux tronc qui gisait non loin de là explosa sous la foudre ..je reculais, apeuré, je le vis incanter de nouveau puis un soleil miniature sortit de ces mains pour frapper ce qui restait de la souche... je ne riais plus ...Il redevint un elfe et me dit qu'il était un druide ayant embrassé la voie de l'équilibre...un sélénien ...Je me tus, impressionné. Il me dit ensuite que ma mère, elle, avait suivit la voie de l'esprit farouche et avait fait partit de l'ordre des ours. Qu'elle avait renié sa part d'elfe et m'avait élevé tel un ours...que moi aussi j'étais un druide...Je restais interloqué..moi ? un druide ? cela se peut il ? il m'expliqua que maintenant apaisé de la tristesse, rassuré dans cette demeure, je pourrais parvenir a en prendre conscience. Il m'invita à méditer..je l'avais vu faire les jours passés mais j'étais trop occupé à explorer le secteur. je me mis à essayer de méditer avec lui ..là encore des jours passèrent...des semaines ..apprenant à maîtriser ma respiration, à faire le vide dans ma tête, à me concentrer sur les flux d'énergies de mon corps..sur les flux qui m'environnaient...puis un jour, je ressentis une voix...je ne l'avais pas entendu ..ni dehors ni en moi ..les propos ne s'étaient pas manifesté dans ma tête, ..je ne puis l'exprimer clairement ..la voix, l'amour était là... Je ne ressentis rien d'autres sur le moment ..puis au fur et à mesure des jours, cette voix grandit .;elle était en moi, en dehors de moi, autour de moi, en travers de moi..Elle n'était pas une parole ..je dirais plutôt un chant...mélodieux..;faible et clair...tel un petit ru .. je parvenais à comprendre des paroles inexistantes, les émotions, le ressentit de la Nature...L'idée que c'est cette Nature qui m'avait oté ma mère me perturba pendant quelques jours jusqu'à que j'en parle à mon mentor. Il m'expliqua alors que certes, certaines créatures n'étaient pas repris par la nature...mais que cela avait pour conséquence la métamorphose en des monstres horribles et qu'il vallait mieux que ma mère retourne en son sein...depuis je partis en introspection avec l'espoir de pouvoir peut etre retrouver une partie de l'essence maternelle...

Quand mon bienfaiteur me jugea suffisamment ouvert aux voies de la nature, il m'aida à faire mes premières métamorphoses, je parvins enfin à me changer en elfette...* je me grattais la tête*...tiens j'étais persuadé d’être un nourson ... là encore mon maître m'appris que dame Nature n'avait pas des idées arrêté sur les genres ou les espèces car selon elle, plus la vie se diversifie, mieux elle peux survivre aux changements... Une fois, ma métamorphose ours/elfette/ours bien maîtrisé, il me confia une lettre et me serra dans ses bras avant de me dire de me rendre à Darnassus, capital des elfe de la nuit, où je devais poursuivre mon enseignement.

D'un pas hésitant par la nouveauté de cette forme, je suivis le messager de mon bienfaiteur sur des routes inconnues, peu rassuré mais désireux d'arriver enfin à destination pour pouvoir parfaire ma maîtrise des flux naturels et magiques. je commençais à croiser des gens, des gens poussant des charrettes, des aventuriers à l'air renfrogné.. je poursuivais ma route suivant le volatile papillonnant des ailes devant moi. je parvins après plusieurs jours de marche aux abords d'un village au bord d'une mare si grande que je n'en voyais pas la rive opposé..un arbre gigantesque semblait surgir de l'eau...l'odeur avait changé...ma mère l'avait évoqué...la mer...je respirais une grande bouffée avant de rentrer dans le bourg et de me diriger vers le ponton, suivant de mon mieux le messager de mon maître. Un truc en bois vint, et l'oiseau m'invita à le suivre à bord, ce devait être ces fameux bateaux que ma mère m'avait décrit par le passé...La traversée se fit sans souci bien que je fus un peu perturbé devant la houle qui happa l'embarcation. Nous nous arrêtâmes au pied de cet arbre gigantesque. Les simples racines étaient plus grosses que les plus gros arbres que j'eu connu dans ma forêt natale. Puis l'oiseau voltigea vers une drôle d'arche et disparut ...peu rassuré..je le suivit en fermant les yeux ...lorsque je les rouvrit ...ma bouche s'ouvrit elle aussi ..je me trouvais dans un lieu qui dépassait mon entendement.. des bâtiments ou la pierre et le bois s'entremêlaient...des statues, des colonnes, des citadins richement vêtus...je me regardais un instant ..moi et mes hardes jurions avec une telle opulence. Le piaillement de mon compagnon juché sur mon épaule me rappela le but de mon voyage, et lorsqu'il s'envola vers une allée je le suivais prestement de peur de m'égarer en ce lieu, dans cette foule..Quelques instants plus tard, je me présentais au pied d'un arbre où s’exerçaient d'autres druides.. je le devinais par les flux émanant d'eux. Un druide assez âgé me guida auprès de l'archidruide en charge des nouvelles recrues. Il lut la lettre que je lui tandis et son visage si austère au premier abord se fendit d'un large sourire. 

"Alors voilà, le petit protégé de mon vieil ami Enorhandir"

Son visage se ferma quelques instants

*Je suis navré de ce qui t'es arrivé, j'ai connu ta mère, même si je ne partageais pas ces opinions...elle nous manquera..qu'Elune soit avec nous pour apaiser nos peines.*

Me prenant par l'épaule, il me guida vers l'académie où j'acquis et maîtrisa les connaissances liés a ma condition de druide avec mes autres camarades. Des années passèrent, Histoire du peuples elfes, du monde, des routes, des sorts, des différentes races et des différentes affinités qui existaient en ce monde. Ayant une soif insatiable de savoir mais étant un peu maladroit et tête en l'air je parvins donc a finir ma formation. Je me présentais devant l'archidruide qui m'informa que ma formation finie, il me fallait maintenant gagner de l'expérience pour pouvoir mettre tout ce savoir à profit. Il m'informa donc de rejoindre sombrevallon afin d'aider les elfes pour toutes taches utiles...

Je me mis donc à leur service, régulant la population, combattant la corruption...je fis toutes sortes de travaux plus ou moins ingrats. Au passage, je me fis dépeceur et travailleur du cuir afin de chercher à changer la tenue que l'académie avait bien voulu me confier. Dépecer n'avait rien de rebutant, mère Nature acceptait ce qu'y n'avait plus d'utilité en ce bas monde..l'ordre des choses était respecté tant qu'il n'y avait pas d'abus..et grâce à cela ma tenue s'enrichit de parure peu à peu..gagnant ce que dont le hasard ne savait me doter.. j'appris aussi la pêche, la cuisine et le secourisme...avoir un bon panel de compétence se montrerait peut être utile par la suite. Je découvris aussi assez rapidement la dame blanche ..cet esprit qui veille sur les aventuriers malchanceux qui succombe par orgueil ..ou gourmandise ..;ou tout simplement malchance. Une fois les soucis d'Auberdine résolus, je me dirigeais vers ma forêt natale pour défendre Astranaar où je résida quelques temps. j'en profitais pour rendre visite à mon bienfaiteur qui fut fier de mes progrès. Alors que je régulais la population de loups, un être décharné surgit dans mon dos et m'étourdit avant de me taillader et je me retrouvais devant cette dame que je commençais à fort bien connaitre.. moralité..;toujours nettoyer les corps derrière soi. Depuis, je grattouille toute charogne qui traîne évitant ainsi que des gens mal intentionné me repère dans les zones que je parcours.
Ce fut aussi à cette époque où je délaissa la voie de l'équilibre qui m'avait tant impressionné pour suivre celui de l'esprit farouche des ours...la raison en est simple. Pour régénérer ma mana, je passais mon temps à boire. Ma mana servant à frapper l'ennemi, je m'en retrouvais dépourvu lorsqu'il fallait me soigner. Métamorphosé en ours, ma réserve de mana restait intacte jusqu’à que j'ai à me soigner.

L'expérience vint peu à peu, lors de la célébration de mon 35ième cercle..on m'appris l'émergence d'une grande menace dans le sud du continent. des insectes grouillant surgissaient de terre un peu partout. Une compagnie d'aventurier de cercle disparate me convia à une épopée : rejoindre le lieu de l'invasion dans une régions bien trop dangereuse pour nous ..;cela, je l'ignorais à ce moment...et nous voilà partie à l'aventure..;suivant un gnome d'un cercle inférieur au mien mais disposant d'une carte bien renseignée sur la route ...mais pas sur ces dangers;...nous vîmes maintes fois la dame blanche lors de notre pérégrination et nous ne parvînmes qu'à une étrange ville nommé Gadzetzan..;peuplé de petits êtres verts et avides..la compagnie se sépara...les membres dégoûtés par tant de souffrance, je pris un retour en griffon vers des zones plus adaptés à mon expérience..

Puis les cercles s’enchaînèrent, mon expérience arrivant peu a peu aux gré de mes aventures. Je n'étais pas doués mais j'avais appris que les soigneurs étaient encore plus à plaindre car ils galéraient face aux moindres monstres venus. Je pris désormais la résolution de les assister dès que possible tant qu'ils ne sauraient pas se débrouiller tout seul. Après tout n'était ce pas eux qui sauvaient mes tites fesses pwalues lorsque je m'aventurais dans des donjons remplit de monstres redoutables. C'est ainsi que je rencontrais nombres d'aventuriers dont certains devinrent des amis, pardonnant mes inexpériences mais heureux de trouver ma bonne volonté... les protecteurs se faisant rare à l'époque. Je rejoignis une guilde, Les lueurs d'esprit, avec eux je m'aventurais dans des donjons plus terrifiants les uns que les autres... nous nous unir aussi avec deux autres guildes les marchands d'ivresse et l'autre dont le nom m'échappe pour pénétrer dans Zul guruub..un repaire de trolls pour le moins maléfique...
J'accompagnais même une fois une amie au cœur de magma...une zone ou nous étions une 40aine de membres... je devais aider au soin mais durant la bataille, une fois ma réserve de mana épuisée, je pris ma forme d'ours pour occuper un des rejetons de garr qu'un démoniste n'avait plus sous son contrôle....j'avais eu les félicitations des chefs des protecteurs *se sent tout fier* bref revenons a nos histoires

J'avais appris qu'une créature de légende vivait au berceau de l'hiver. Tandis que des massacres avait lieu devant la porte des ténèbres, j’œuvrais pour que la créature mythique rejoigne nos rangs...et elle daigna m'accorder le privilège de la chevaucher.

La progression dans l'Outreterre m’aguerris pour la stratégie des différentes compétences et des différentes affinités que mes compagnons pouvaient avoir, lorsque le roi liche s'éveilla je rejoignis les rangs des sentinelles d'argent et nous combattîmes sur tout les fronts, on m'initia notamment à combattre la horde. De nature pacifique, leurs exactions m'enragèrent ..;de cette rage lors d'une méditation un éclat en jaillit et une tite gnominette démoniste apparu.. elle fut ma fureur pendant un temps, mais je compris rapidement que si nombreux étaient les membres de la horde qui se montraient belliqueux ..;certains plus sages avaient compris que si l'on s'affrontait, le seul gagnant ne serait que le roi liche...Lors d'un rituel de purification à la couronne de glace, entouré de quelques amis druide, nous nous attelâmes à purifier une âme d'un squelette décérébré, ...quel orgueil..;nous n'en fîmes qu'une pâle copie de mort-vivant..une marionnette qui tout au plus pouvait me permettre de communiquer avec la faction adverse dont le langage m'échappait totalement. Ma marionnette rejoignit une guilde de la horde pacifique "Les loups noirs". Ce clan avait élu domicile dans une tanière et ma marionnette reposait dans un coin dans une tite boite, inactive la plus part du temps. Entre deux assauts sur la citadelle, je me posais dans une auberge d'Hurlevent où ma collection d'artefact me valut le titre de change-forme..;ce qui était déjà le cas en tant que druide... nous sirotions nos boissons et breuvages entre deux potins.

Puis le cataclysme vint....balayant tout sur son passage, la terre en fut marqué à jamais ... Le roi liche défait, haillon aussi, j'appris que la Horde avait dévasté ma forêt natale, tristesse, colère, les événements ne me laissèrent guère le temps d'y prêter attention, le monde tout entier était menacé. Je dû repartir au front, gardant en moi le souvenir de mon bienfaiteur disparu...de ma forêt natale massacrée et reportant sur aile de mort et ces sbires tout le ressentiment qui m'habitait.

Je fut émerveillé par la pandarie, ces"cousins" pwalus, leurs nonchalances, je les aida du mieux que je pu...mais la fatigue me gagna ...j'hiberna un moment pour épuré mon cœur des noirceurs passées.

Je me réveillais a peine, qu'une nouvelle menace se fit jour...la horde de fer envahit les terres foudroyés..rasant le rempart du néant...Encore une fois, je fus de la charge qui repoussa le mal jusqu’à sa source, parcourant les terres de ce passé alternatif (j'ai tout de même eu un peu besoin de l'aide de khadgar pour m'expliquer, l'intelligence n'est pas un facteur utile lorsqu'on est ours...si on était suffisamment intelligent ..on foncerait pas tête baissé au combat)aux cotés des membres de la guilde "fleur de l'alliance" dont faisant notament partie Tinkera.. Au hasard des mes pérégrinations, je recroisais un vieil ami perdu depuis des lustres, Mikonos, un vaillant paladin avec qui j'ai parcouru les dédales d'Ulduar à la recherche des moindres détails pouvant avancer nos connaissances. Il me convia dans sa ligue que je rejoignis... nous combattîmes vaillamment jusqu’à abattre l'érédar Archimonde, mais guldan avait eu le temps de disparaître durant ce laps de temps...nous apprîmes sa destination que trop tard...mais les batailles avaient décimé nos rangs. Nous eûmes toutes les peines du monde à partir affronter le cauchemar lorsqu'une autre guilde se joint à nous pour parvenir à deux ce qu'une ne pouvait plus assurer...mais malheureusement nous subir de nouvelles pertes et maintenant nous ne sommes plus que quelques combattants qui arpentent les îles brisées. Apportant parfois mon soutien a Tinkera et le membres de la guilde Mortsure auquel il a prêté allégeance, j'envisage de moi aussi rejoindre leurs rangs afin de rejoindre les amis que je m'y suis fait entre temps


Dernière édition par Breizhhic le Mar 19 Déc 2017, 14:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhhic
Participant


Messages : 11
Age : 35
Race : elfe de la nuit
Classe : druide
Niveau actuel : 110
Inscription : 18/12/2017

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Mar 19 Déc 2017, 06:29

Bonne lecture...et désolé pour les fautes ..j'y ai passé une nuit blanche^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tinkera
Résident


Messages : 229
Age : 44
Race : Humaine
Classe : Guerriere
Niveau actuel : 100
Inscription : 25/06/2015

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Mar 19 Déc 2017, 12:38

Vu la taille du pavé, tu peux recouvrir tous les champs elysées Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhhic
Participant


Messages : 11
Age : 35
Race : elfe de la nuit
Classe : druide
Niveau actuel : 110
Inscription : 18/12/2017

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Mar 19 Déc 2017, 14:39

et encore, j'ai passé sous silence nombres de mes péripéties
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phygmalion
Résident
avatar

Messages : 206
Age : 44
Race : nain
Classe : PAmalin
Niveau actuel : 100
Inscription : 02/10/2015

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Mar 19 Déc 2017, 16:51

bonjour

et BVN a toi dans le post..

GG sur le pavé envoyé 
je reponds en premier et je lirais de suite après.....

merci a toi pour ce post tant attendu et content de voir ta bonne volonté sur le fait de faire correct et surtout impliqué dans le rôle RP  BRAVO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tragicomix
Membre actif


Messages : 88
Age : 32
Race : druide
Classe : tank
Niveau actuel : 110/928
Inscription : 09/09/2017

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Mar 19 Déc 2017, 18:42

Plop breiz après multes péripéties te voila inscrit avec un poste de qualité ! GG a toi au plaisir in game

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsanu
Conseiller
avatar

Messages : 5572
Age : 38
Race : Humain
Classe : Démoniste
Niveau actuel : 85
Inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Mar 19 Déc 2017, 22:18

Enfin tu postules Smile

En tout cas merci du grand intérêt que tu portes à Mortsure. Je vais lire ça tranquillement demain.

_________________
Le PVE c'est mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slow
Conseiller
avatar

Messages : 1662
Age : 42
Race : Elfette
Classe : chasseresse
Niveau actuel : 100
Inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Mer 20 Déc 2017, 10:04

[HRP]
Bienvenue à toi Breizh

Tu as choisi la candidature RP, ça n'est pas l'exercice le plus facile. Une semaine de votes va avoir lieu à compter de ce jour. Les guildies choisiront si tu es digne de faire partie de nos rang.

Je compte sur toi pour faire vivre ta candidature et également à tous ceux qui liront ce post pour aider à l'alimenter. Tu peux également faire ta promotion IG et inciter à voter pour toi.

Rappel important à tous : Dans le cadre d'une candidature RP, les interventions ne se font qu'en RP. Si vous avez des questions particulières, elles doivent s'intégrer au récit. Seuls les officiers sont autorisés à poster en [HRP]

[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panoramiss
Résident
avatar

Messages : 134
Age : 43
Race : Elfe de la nuit
Classe : Druide
Niveau actuel : 110
Inscription : 21/09/2016

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Jeu 21 Déc 2017, 10:02

Chouette alors! Une postulation chez Mortsure tant attendue! 
En parlant de ça (chouette), tu es revenu maintes fois, durant les combats que nous avons menés ensemble, sur la voie de l'équilibre que tu avais pourtant délaissée au fil de ta formation auprès d'Enorhandir: es-tu prêt à continuer pour rejoindre nos rangs?
Que de péripéties et de luttes tu as subies depuis ton enfance! Merci pour ce récit qui nous aidera sans aucun doute à mieux te connaître.
Quoiqu'il en soit, je suis heureuse que tu officialises ton plaisir à combattre à nos côtés par cette postulation, à bientôt sur un champ de bataille!

_________________
Il paraît qu'il faut 3 moutons pour faire un paletot en laine... j'ignorais qu'ils savaient tricoter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhhic
Participant


Messages : 11
Age : 35
Race : elfe de la nuit
Classe : druide
Niveau actuel : 110
Inscription : 18/12/2017

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Jeu 21 Déc 2017, 14:01

la voie de l'équilibre ou une autre tant que je peux me rendre utile. Il semblerait que je sois plus performant dans la voie de l'esprit farouche des chats
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhhic
Participant


Messages : 11
Age : 35
Race : elfe de la nuit
Classe : druide
Niveau actuel : 110
Inscription : 18/12/2017

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Dim 24 Déc 2017, 15:20

en attendant que d'autres questions me soient posées ...je passe le temps comme je peux





Dernière édition par Breizhhic le Lun 25 Déc 2017, 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phygmalion
Résident
avatar

Messages : 206
Age : 44
Race : nain
Classe : PAmalin
Niveau actuel : 100
Inscription : 02/10/2015

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Lun 25 Déc 2017, 16:49

Breizhhinat!!  me dit brièvement Mikonos, Notre cher frère d'armes Paladin..
En voilà un druide qui sait prendre les coups. Nous devrions avoir dans nos rang, s'exclame t il....
Tinkéra à deja fait appel a lui moultes fois lors de nos sorties punitive contre la horde de fer.

Finissons notre chopine de chouchen, et prenons la route, il est trop tôt pour un festin digne de ce nom..

Nous le retrouverons certainement au dessus d'un tas d'os d'orque s’esclaffe Mikonos..
Nous devons nous hâtez car la nuit va arriver dans quelques heures, et nous englobera de son voile ténébreux. Des fois Cher confrère, dis je, même une simple nuit parais féérique avec toi!!!
Espérons que ton ami druide ne pratique pas la prose autant qu'il prend des claques, car les soirées vont être longues!!!!
Mikonos esquisse un sourire, et c'est face a une plaine verdoyante que nous prenons la route vers cette nouvelle recrue qu'est ce mur en forme de poils....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhhic
Participant


Messages : 11
Age : 35
Race : elfe de la nuit
Classe : druide
Niveau actuel : 110
Inscription : 18/12/2017

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Mar 26 Déc 2017, 23:39

*hume l'air puis rentre dans sa grotte d'un pas paisible. Une odeur d'aventure s'en vient vers moi.... je ressors en prépare un ptit feu de camp...puis balaie l'horizon d'un regard...;plissant des yeux, l'ours repère au loin son vieil ami accompagné d'un nain... n'ayant pas spécialement d'animosité contre ce peuple, je les accueille avec un bon pichet d'hydromel...espérant que ce nain aime ce breuvage..;ne possédant pas de bière dans ma demeure..;*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phygmalion
Résident
avatar

Messages : 206
Age : 44
Race : nain
Classe : PAmalin
Niveau actuel : 100
Inscription : 02/10/2015

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Mer 27 Déc 2017, 11:27

Par bleu,  mais qu'est ce que c'est que cet hermite...?????

Un beau panorama, pour celui qui aime les grandes étendues, mais bon,  je préfère de loin les beauté des alcoves d'Ironforge..

Bien le bonjour ami poilu dis je en arrivant devant ce feu de bois fort accueillant..
Alors donc,  tu as décidé d'épouser la cause de l'Alliance et de venir un acteur actif de notre guilde.?

Je prend mon aise,  sort  une cuisse de biche de ma besace...... et commence a embrocher la viande au dessus du feu..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhhic
Participant


Messages : 11
Age : 35
Race : elfe de la nuit
Classe : druide
Niveau actuel : 110
Inscription : 18/12/2017

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Mer 27 Déc 2017, 13:15

Bien .., ami nain, ma compagnie décimée par les combats passés, mon compagnonnage  passé avec Tinkera et mes récents faits d'armes à vos cotés font que je suis plutôt enclin à  vous rejoindre..dis je remuant d'une branche les tisons de l’âtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsanu
Conseiller
avatar

Messages : 5572
Age : 38
Race : Humain
Classe : Démoniste
Niveau actuel : 85
Inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Lun 08 Jan 2018, 16:29

Dans la nuit une porte s'ouvre.

"viens ..." lui dit l'ombre.

_________________
Le PVE c'est mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slow
Conseiller
avatar

Messages : 1662
Age : 42
Race : Elfette
Classe : chasseresse
Niveau actuel : 100
Inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   Lun 08 Jan 2018, 17:21

[HRP]
Après une (bonne, très bonne ...) semaine de votes, j'ai le plaisir de t'annoncer que tu fais officiellement partie de la guilde  .

[/HRP]

L'ombre tenait une poêle à frire et se léchait les babines en pensant à la fricassée de poulet qui serait au menu du soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Candidature de Breizhhinata   

Revenir en haut Aller en bas
 
Candidature de Breizhhinata
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MortSure :: L'étreinte :: Recrutement-
Sauter vers: